Dreaming Walls, un documentaire d’une sensibilité folle sur le mythique Chelsea Hotel, refuge de stars

Dreaming Walls documente avec élégance la vie des derniers habitants du mythique Hôtel Chelsea à New York.

Dreaming Walls
© Prod.

Patti Smith, Leonard Cohen, Jack Kerouac, ­Marilyn Monroe, Nico, Simone de Beauvoir, Bob Dylan… Les hôtes célèbres du Chelsea Hotel se détachent en surimpression sur les murs. Avec un pouvoir d’évocation rare, les réalisatrices font revivre sa mémoire née d’utopie socialiste, lors des travaux de ­transformation achevés début 2022. Vécu comme “un lieu de résistance”, le film est aussi une formidable réflexion politique sur l’art et la création.

Le Chelsea Hotel a été un lieu d’expérimentation et de liberté intense, un socle fertile avec une mixité sociale et une population diverse. Les images ­d’archives irriguent le film mais nous avons fait le choix de rester avec ceux qui y vivent et perpétuent son esprit, car l’hôtel existe dans l’imaginaire collectif encore plus que dans la réalité”, ­résument-elles. Il en ressort un documentaire d’une sensibilité folle, où se ­détachent de magnifiques person­nages comme l’artiste centenaire ­Bettina Grossman, sous le parrainage bienveillant de Martin Scorsese. À ne pas manquer.


*** Réalisé par Amélie Van Elmbt et Maya Duverdier – 102’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité