Comment les bandes-annonces sont devenues de véritables œuvres culturelles en soi

Le cinéma parvient encore à créer régulièrement l’événement et les trailers, dépassant leur statut publicitaire pour devenir des objets culturels à part entière, n’y sont pas étrangers.

spider-man no way home détient le record de la bande-annonce la plus vue
© Prod.

It’s a me, Chris Pratt!

Le trailer de Super Mario Bros. Le film est le dernier à faire beaucoup parler de lui. Basé sur l’univers des héros de Nintendo, ce film d’animation est une première pour l’éditeur de jeu vidéo, très prudent avec sa licence à succès. Mais doublé par l’acteur Chris Pratt (Jurassic World), le plombier perd sa voix aiguë et son accent italien. Résultat: une partie des fans sont furieux et se font entendre sur les réseaux sociaux.

Se faire une toile… à l’ancienne?

Aucune donnée fiable n’existe pour déclarer quelle est la bande-annonce la plus vue de l’histoire, mais un record plus précis est scruté: la plus regardée en ligne en 24 heures. Il a d’ailleurs été battu le 25 août 2021 par celle de Spider-Man: No Way Home, qui laissait présager le retour d’anciens méchants et héros… 355,5 millions de vues sur la journée.

Trop réaliste

Quand elles collent trop à une actualité dramatique, les bandes-annonces – comme les films – sont censurées. Ce fut le cas pour le tout premier film de l’homme-araignée prévu pour 2002. Les premières images du film tournaient dans les cinémas à l’été 2001 et montraient un hélicoptère pris dans une toile… entre les deux tours du World Trade Center.

Centenaire

La première véritable bande-annonce date de 1913 et vendait une comédie musicale, The Pleasure Seekers. Réalisée en coulisses et en extérieur par Nils Granlund, chargé de la promotion d’une chaîne de cinémas, elle contenait un coup de feu qui a surpris le quartier pendant le tournage et a fini dans les faits divers. Granlund en a ensuite tourné plusieurs pour Charlie Chaplin.

Constructions de Kubrick

La bande-annonce a beaucoup évolué entre l’assemblage de textes et d’images avec voix off jusqu’aux montages hyper-rythmés d’aujourd’hui. Parmi ceux qui en ont fait un médium en soi, Stanley Kubrick les réalisait lui-même et osait. On notera le très artistique trailer de Docteur Folamour et ses plans clignotant ou le plan fixe du sang dans l’ascenseur pour The Shining.

Réalisateur et vendeur

Cela se fait beaucoup moins, mais les bandes-annonces étaient parfois des séquences tournées uniquement pour la promotion. Certains cinéastes se sont même prêtés à l’exercice de présenter et vendre leur film eux-mêmes, comme Alfred Hitchcock sur le tournage de Psychose ou Walt Disney à son bureau décrivant Blanche-Neige.

Expansion

Livres, expositions, séries, jeux vidéo… On fait des bandes-annonces pour un peu tout aujourd’hui, surtout depuis l’arrivée d’Internet, les rendant facilement diffusables et très accessibles. Les trailers de la saison 8 de Game Of Thrones ou du jeu vidéo Hogwarts Legacy dans l’univers d’Harry Potter ont battu des records dans leur domaine.

Sur le même sujet
Plus d'actualité