Les secrets de mon père, un film familial indispensable

On aime Les secrets de mon père, dessin animé touchant pour sensibiliser les plus jeunes à l’horreur de l’Holocauste.

les secrets de mon père
© Prod.

Seraing, dans les années 60, Michel vit une enfance heureuse avec son frère et ses sœurs au sein d’une famille juive. Mais Henri, le papa, se fait très taiseux sur son passé, ce qui ne manque pas d’intriguer le jeune garçon, qui va tenter d’en savoir plus. La réalisatrice Véra Belmont adapte brillamment le roman graphique Deuxième génération - Ce que je n’ai pas dit à mon père, de Michel Kichka, fils d’un survivant de la Shoah. Figure médiatique connue, Henri Kichka a inlassablement témoigné de l’enfer qu’il a vécu dans les camps de concentration, jusqu’à son décès en 2020. Pour conscientiser les jeunes générations afin que le temps n’estompe pas l’horreur des faits. En abordant le sujet sur un ton à la fois léger et grave qui mêle habilement l’intime et l’aspect historique, Les secrets de mon père lance une réflexion profonde sur les préjugés et la haine de l’autre, et sur l’importance de la transmission pour garantir un meilleur vivre-ensemble. Un film à transmettre sans hésiter!


*** Réalisé par Véra Belmont. Avec les voix de Jacques Gamblin, Michèle Bernier – 74’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité