We Love Cinema Days : les 11 films à (re)voir au prix de 6 euros

Du 21 au 24 septembre, l’opération We Love Cinema Days met le ticket à 6 euros. À l’événement s’ajoute un marathon durant lequel 100 personnes - pour 700 inscrits - regarderont vingt films pendant trois jours. Dans la sélection, il y a ces titres...

Harry Styles et Florence Pugh dans Don't Worry Darling.
Harry Styles et Florence Pugh dans Don’t Worry Darling. © prod

Top Gun: Maverick

Entre séquences aériennes à couper le souffle et gigantesque madeleine pour la génération 80, Top Gun: Maverick est le phénomène cinéma de ces derniers mois. Il remet au ciel un Tom Cruise redoutable en Pete “Maverick” Mitchell qui, depuis trente ans, refuse les promotions afin de ne pas devoir renoncer à voler. Chargé de retourner à l’académie Top Gun pour y préparer à une mission périlleuse de jeunes diplômés, il y rencontre le fils de Goose, son ami défunt…

Minions 2: Il était une fois Gru

Spectacle familial, le deuxième film des Minions pousse un peu plus loin les limites du monde jaune de ces êtres gélules au vocabulaire incompréhen­sible. Pressé de se mettre au service d’une bande de méchants, Gru passe une “audition” et dérobe une pierre magique très convoitée. C’est le début d’un récit foufou rythmé par un festival de références pop aux années 70.

Tori et Lokita

Tori (Pablo Schils) est un enfant abandonné par sa famille dans son pays natal. Lokita (Joely Mbundu) est une jeune fille envoyée par sa famille en Europe pour gagner de l’argent. Le premier a ses papiers et vit dans un foyer. La seconde ne les a pas et est menacée d’expulsion. Ils ont traversé la mer et plusieurs frontières pour arriver en ­Belgique. Pour survivre, ils dealent de la drogue… Les frères Dardenne invitent à changer notre regard sur les exilés et les politiques à changer les lois.

Sur le même sujet : "J’ai travaillé au noir, j’ai été exploitée" : la galère des mineurs étrangers non accompagnés

Sundown

Les vacances de Neil (Tim Roth) et Alice (Charlotte Gainsbourg) sont écourtées par l’annonce d’un drame familial. Prétextant la perte de son passeport, Neil s’enfonce dans les dédales d’Acapulco et dissout son identité dans un dernier amour avec une vendeuse locale (Iazua Larios). De cette trajectoire de détachement, Michel Franco tire un grand film mélancolique.

Tout le monde aime Jeanne

Figure importante de la scène stand-up, Blanche Gardin montre ce qu’elle sait faire au cinéma dans cette comédie où elle partage l’affiche avec Laurent Lafitte en personnage inattendu. Au bord de la faillite, Jeanne – boss d’une start-up – part à ­Lisbonne pour vendre un appartement légué par sa mère. À l’aéroport, elle tombe sur Jean, l’inattendu en question. Un vaudeville sur la déprime ponctué par les apparitions d’un petit personnage animé, voix de la conscience de Jeanne.

Trois mille ans à t’attendre

Orchestrée par un George Miller au meilleur de sa forme, la rencontre entre Alithea (Tilda Swinton), conférencière spécialisée dans la narratologie, et un bon génie (Idris Elba) sorti d’un vase dans une chambre d’hôtel en Turquie… Un conte sur l’importance des histoires dans le destin de l’humanité.

Notre nature

Ce documentaire belge de Maria Lise Van Lente, Dick Harrewijn, Pim Niesten et Matteo Simoni est un show mettant en scène la nature de chez nous filmée au plus près de ses mouvements les plus secrets. Si vous pensez connaître la nature de notre royaume, attendez de voir les images rapportées du Zwin à l’Ardenne et montrées ici.

Revoir Paris

Porté par Virginie Efira – sublime – et par le très touchant Benoît ­Magimel, le film d’Alice ­Winocour est une magnifique réflexion sur les traumatismes de la mémoire, inspirée par les attentats de Paris de novembre 2015. Film hors sélection des We Love Cinema Days.

Don’t Worry Darling

Une esthétique fifties hyper-léchée, une histoire domestique qui fait vaciller les certitudes, le film prend place dans une banlieue plombée de soleil. Au sein d’une communauté à la philosophie ­troublante, une femme au foyer (Florence Pugh) découvre l’envers du décor. Une des attractions du film: le chanteur Harry Styles, personnage omniprésent dans l’actu.

Ritueel

Des mains coupées retrouvées dans le canal de Bruxelles… Des mains visiblement coupées sur des êtres vivants… C’est le début de ce polar belge qui fait écho à l’un des épisodes les plus sombres de notre histoire – celui du Congo belge. Le film de Hans Herbots met en scène les courants d’idées anticolonialistes qui traversent notre société.

Avatar

Film iconique entré dans l’histoire du cinéma, Avatar retrouve le chemin des salles avec une ­version remastérisée. Treize ans après sa sortie, le chef-d’œuvre de James Cameron avance en bande-annonce du deuxième épisode de la saga bleue – Avatar: La voie de l’eau, attendu pour le 14 ­décembre et, sans doute, un des événements de cette fin d’année.

Sur le même sujet
Plus d'actualité