Avec une Petite Sirène noire, toutes les princesses ont leur modèle : " Elle est comme moi ! "

Après une onde de racisme décomplexé, une vague d'humanité envahit la Toile. Toutes les princesses de couleur ont aujourd'hui leur modèle.

©Youtube

Disney a partagé il y a une poignée de jours la bande-annonce de son adaptation du célèbre dessin-animé " La Petite Sirène " de 1989. À peine sur la Toile, ce conte pour enfant a eu droit à une vague de  commentaires racistes pointant la couleur de l’actrice incarnant la nouvelle Ariel, Halle Bailey.

Puis il y a eu les " Je ne suis pas raciste mais… ", planqués derrière un pathétique puritanisme culturel.

Sur les ondes de RTL France, Aymeric Parthonnaud analysait : " La Petite Sirène version Disney a considérablement modifié l’histoire originelle du conte d’Andersen qui se termine de façon tragique pour son héroïne. Pourtant, ces changements majeurs ne semblent pas perturber ces spectateurs, se revendiquant d’un certaine orthodoxie. "

" Mais pourquoi Ariel n’est-elle pas blanche, comme dans les années 80 ? ". Sans doute parce que  nous ne sommes plus dans les années 80. 40 ans plus tard, la société a grandi, et Disney s’est adapté.

Mais depuis ces commentaires rances, l’humanité semble avoir repris ses droits. La Toile s’est transformée en une profusion de sourires. Pour une génération d’enfants, c’est la première fois qu’il lui est possible de s’identifier à une princesse noire.

Mais ce n’est pas la première fois que Disney opte pour une princesse de couleur. En 1997, lors d’une adaptation de Cendrillon, la chanteuse afro-américaine Brandy Norwood l’avait incarnée.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité