Ritueel, l’autre film belge de la semaine

Sous ses airs de polar efficace, Ritueel revient sur le lourd passé de notre pays au Congo.

le casting de ritueel, l'autre sortie ciné belge
© Prod.

Des mains coupées sont retrouvées au fond d’un canal à Bruxelles. Selon toute vraisemblance, elles l’ont été alors que les victimes étaient encore vivantes. Mais le sont-elles toujours? Pour Christine, plongeuse à la protection civile, et pour l’inspecteur Nick Cafmeyer, c’est le début d’une enquête dans les milieux bourgeois de la capitale qui ont hérité de fortunes gigantesques amassées à l’époque du Congo belge.

Très intelligemment, le réalisateur Hans Herbots a adapté “à la sauce belge” un roman policier qui se déroulait à Londres, écrit en 2008 par la Britannique Mo Hayder. Transposé dans nos contrées, son film acquiert évidemment une dimension particulière. Il met en présence d’une part ces héritiers d’une histoire honteuse qui colle encore aux basques de notre pays et de l’autre, des activistes qui luttent contre l’esclavage contemporain. Mais l’intérêt majeur du film est de nous montrer que l’histoire ne se répète pas: dans ce cas-ci, elle ne s’est jamais vraiment arrêtée. Et nous en sommes tous, qu’on le veuille ou non, ses héritiers.


*** Réalisé par Hans Herbots. Avec Marie Vinck, Geert Van Rampelberg, Eriq Ebouaney, Babetida Sadjo – 120’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité