Nope, le nouveau coup de maître de Jordan Peele

Le troisième long-métrage de Jordan Peele est bien plus qu’un simple thriller fantastique.

Nope de Jordan peele
© Prod.

Otis et Emerald Haywood font partie d’une famille de dresseurs de chevaux pour le cinéma. Après la mort de leur père, victime d’une chute d’objets tombés d’un avion, ils sont ­confrontés à des phénomènes étranges, coupures de courant, plaintes lancinantes provenant du ciel. Une nuit, Otis voit une forme ressemblant à une soucoupe volante traverser les nuages au-dessus de son ranch. C’est le début d’un combat singulier. Jordan Peele nous revient avec ce qui aurait pu être un film de plus sur une créature extrater­restre. Mais on comprend très vite que la “chose” n’est qu’un prétexte pour traiter de ce qu’il provoque lui-même chez les spectateurs: la peur.

Peur de l’inexplicable, peur de l’inconnu, peurs liées à l’enfance. Avec Get Out (2017) et Us (2019), son cinéma entendait nous faire peur et y parvenait plutôt bien. Avec Nope, il change son fusil d’épaule. Même s’il continue à soigner ses effets dramatiques, Peele nous enjoint dans ce nouveau film à sortir la tête du sable et à refuser les peurs pro­duites par un monde où les pandémies et les catastrophes naturelles entretiennent un climat de plus en plus anxiogène.

*** Réalisé par Jordan Peele. Avec Daniel Kaluuya, Keke Palmer, Steve Yeun, Michael Wincott – 130’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité