Là où chantent les écrevisses, un best-seller adapté sur grand écran

Daisy Edgar-Jones charme dans Là où chantent les écrevisses d’Olivia Newman.

là où chantent les écrevisses
© Prod.

Elle était l’inoubliable Marianne de Normal People, série sentimentale à succès entre deux étudiants irlandais à l’heure du consentement d’après le roman de Sally Rooney. Très demandée depuis pour son jeu à la fois espiègle et précis et sa silhouette brune et agile, quelque part entre la Miou-Miou des Valseuses et Keira Knightley, l’actrice britannique de 24 ans s’est ici fondue dans la peau de Kya, une jeune fille abandonnée par sa famille qui survit seule dans les marais du sud de l’Amérique dans les années 60, tout en étant accusée du meurtre d’un jeune homme. Production entièrement féminine adaptée du premier roman de la biologiste américaine Delia Owens (phénomène d’édition paru en 2018), produit par l’actrice ­iconique du Sud américain Reese Witherspoon, le film brille surtout par le charme de son interprète principale, dans un portrait de jeune fille qui tire sa force de résilience de l’observation de la faune.


** Réalisé par Olivia Newman. Avec Daisy Edgar-Jones, Taylor John Smith, Harris Dickinson – 125’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité