5 films avec Paul Sorvino, à voir ou à revoir

Deux mois après Ray Liotta, Paul Sorvino, un autre Affranchi, est décédé ce lundi. Il avait 83 ans.

paul sorvino
© Prod.

"Mon père, le grand Paul Sorvino, est décédé", a annoncé sa fille Mira Sorvino, elle aussi actrice et qui fut couronnée en 1995 de l’Oscar du meilleur second rôle féminin pour Maudite Aphrodite de Woody Allen. "Mon cœur est déchiré – une vie d’amour, de joie et de sagesse en sa présence est terminée. Il était le plus merveilleux des pères." Retour sur sa carrière en cinq films.

The Gambler (1974)

Après avoir joué aux côtés d’Al Pacino dans un petit rôle dans Panique à Needle Park, acclamé par la critique, Paul Sorvino prend du galon et joue un malfrat – déjà – à qui James Caan, prisonnier de sa passion pour le jeu, emprunte de l’argent dans The Gambler.

Reds (1981)

L’acteur et cinéaste Warren Beatty a reçu l’Oscar de la meilleure réalisation pour ce film au casting cinq étoiles: Diane Keaton, Jack Nicholson, Edward Herrmann… et Paul Sorvino, qui y incarne l’un des membres fondateurs du Parti communiste des États-Unis d’Amérique.

Les Affranchis (1990)

Comment parler de Paul Sorvino sans évoquer les Affranchis? Chef d’oeuvre de Martin Scorcese, il est sans conteste l’un des meilleurs films de gangsters avec Le Parrain de Coppola. L’acteur américain, d’origine italienne, donne la réplique à Ray Liotta, décédé il y a tout juste deux mois.

Les Aventures de Rocketeer (1991)

Et encore un film de mafioso, mais bien plus soft puisqu’il s’agit ici d’une production Disney. Dans Les Aventures de Rocketeer, Paul Sorvino incarne Eddie Valentine, un chef de la mafia qui veut à tout prix voler l’invention d’un cascadeur. "La plupart des gens pensent que je suis soit un gangster soit un flic ou quelque chose comme ça, mais en réalité je suis un sculpteur, un peintre, un écrivain (…), mais apparemment j’ai le chic pour jouer ce genre de rôles", déclarait-il en 2014 dans une interview au Orlando Weekly.

Nixon (1995)

Réalisé par Oliver Stone, ce film retrace la vie du président américain, incarné par Anthony Hopkins, alors que Paul Sorvino interprète Henry Kissinger, son secrétaire d’Etat dont certains douteront de sa loyauté.

Bonus

Paul Sorvino s’était également illustré dans la série télévisée New York, police judiciaire où il interprétait le policier Phil Cerreta durant une trentaine d’épisodes.

Sur le même sujet
Plus d'actualité