Vaillante, le mythe du pompier revisité

Vaillante revisite la bravoure au féminin à travers une jeune fille qui veut être pompier. Espiègle et interpellant.

vaillante
© Prod.

Avec leur premier long-métrage d’animation, produit par l’équipe du déjà très joyeux Ballerina (sorti en 2016) sur les rêves d’une petite danseuse classique dans le Paris de la Belle Époque, les Canadiens Laurent Zeitoun et Theodore Ty revisitent le mythe du pompier (véritable héros national depuis le 11 septembre aux États-Unis) à travers l’histoire de Giorgia, fille d’un pompier new-yorkais dans le Brooklyn des années 1930, qui rêve de reprendre le flambeau à une époque où les filles ne peuvent exercer ce métier. Lorsqu’un pyromane anonyme met le feu aux salles de spectacle de Broadway, Giorgia décide de se déguiser en garçon pour intégrer la brigade de son père. Mêlant action, entraide et jeu habile avec les questions de genre, le film nous apprend (s’il en était encore besoin) que le courage n’est pas qu’une qualité masculine et rend hommage aux 42 femmes qui ont enfin pu intégrer le corps de métier des pompiers de New York en 1982. Réjouissant donc.

** Réalisé par Laurent Zeitoun et Theodore Ty. Avec les voix d’Alice Pol, Vincent Cassel – 93’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité