Le sexe sous toutes ses formes au cinéma Palace

À découvrir au cinéma Palace, Variety, inédit en Belgique, ou le regard pionnier de Bette Gordon sur la pornographie et le féminisme.

variety
© Prod.

Pur plaisir “female gaze”, film indépendant signé Bette Gordon, présenté à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes en 1984 et jusque-là inédit en Belgique, Variety ressort en salles grâce aux Sunscreens, programmation estivale du cinéma Palace à Bruxelles. On y suit le parcours de Christine (Sandy McLeod), ouvreuse dans un cinéma porno de Times Square à New York qui, peu à peu, se fait voyeuse et renverse le regard masculin en se mettant à suivre un client dans les dédales de Lower East Side.

Sorte de Mean Streets au féminin qui aurait croisé Belle de jour, Variety fait scandale à l’époque à cause des liens revendiqués entre libération des femmes et pornographie. On y croise toute la faune punk-rock féministe des années 80 – de la photographe Nan Goldin en barmaid, à la strip-teaseuse Cookie Muller en passant par l’autrice et performeuse Kathy Acker (qui coécrit le film), icônes du féminisme prosexe.  Le film évoque le sexe sous toutes ses formes, qu’il soit filmé, dit à travers le langage érotique ou pratiqué. Gardez les yeux bien ouverts.

Sur le même sujet
Plus d'actualité