Marx Can Wait, l’histoire d’un suicide familial

Dans Marx Can Wait, Marco Bellocchio tente de comprendre les causes du suicide de son frère jumeau Camillo à l'âge de 29 ans.

Marx can wait
© Prod.

Ma faute envers Camillo c’est de ne pas l’avoir assez aimé.” Figure marquante du cinéma italien contemporain, Marco Bellocchio tente, dans ce documentaire en forme d’enquête familiale mais aussi de confession, voire d’expiation, de comprendre les causes du suicide de son frère jumeau Camillo, retrouvé pendu dans une salle de sport à l’âge de 29 ans. Mais dans l’Italie des révoltes étudiantes de 1968, personne n’a vu venir la détresse de ce jeune homme trop beau, dominé intellectuellement par son jumeau plus préoccupé de politique et de cinéma, tandis que le reste de la fratrie très catholique préfère parler d’accident. Mais sans doute que dans chaque film de Bellocchio, du Sourire de ma mère à Vincere sur la maîtresse de Mussolini, on retrouve un écho à cette douleur muette.


*** Réalisé par et avec Marco Bellocchio – 96’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité