Incroyable mais vrai, le moins tordu des films de Quentin Dupieux

Un an après Mandibules, le cinéaste Quentin Dupieux fait son retour avec Incroyable mais vrai.

incroyable mais vrai
© Prod

Alain et Marie font l’acquisition d’un pavillon de banlieue dont la cave recèle une trappe qui va bouleverser leur existence. Vous n’en saurez pas davantage. Comme dans tous les films de Quentin Dupieux, l’idée de départ est assez ­formidable. Hélas, une fois la situation posée, l’histoire tourne en rond, ponctuée de scènes très drôles mais qui ne font plus avancer le récit. Incroyable mais vrai est sans doute aussi le moins tordu de ses films. Il y aborde même une ­thématique sérieuse, à savoir cette tendance au jeunisme dont souffre notre société, cette peur conjointe de la ride et de la mort. Et ses quatre comédiens, dont un Benoît Magimel inattendu, sont évidemment les atouts majeurs de son film.

** Réalisé par Quentin Dupieux. Avec Alain Chabat, Léa Drucker, Benoît Magimel, Anaïs Demoustier – 74’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité