One Second, western chinois

Victime de censure, One Second (Yi Miao Zhong) sort enfin en salles, deux ans après sa réalisation. Il faut dire que son sujet ne plait pas au pouvoir chinois.

One Second
© Prod.

Dans la Chine des années 70, un homme s’évade d’un camp de “rééducation” pour voir sa fille dans un film d’actualité cinématographique. Mais la bobine est volée et une course-poursuite s’engage dans un petit village bordé par le désert. Zhang Yimou signe une fable politique sur l’importance et la force du cinéma mais aussi sur la désobéissance. Réalisé en 2020, ce “western” chinois a été déprogrammé du dernier Festival de Berlin, soi-disant pour des problèmes techniques. Parlons plutôt de ­censure par un pouvoir supportant mal que l’on critique son histoire, en ­particulier la Révolution culturelle de Mao.


** Réalisé par Zhang Yimou. Avec Zhang Yi, Liu Haocun, Wei Fan – 104’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité