Festival de Cannes: la Palme d’or pour le Belge Lukas Dhont ?

"Close" du réalisateur Lukas Dhont a été longuement ovationné, jeudi en seconde partie de soirée, à l'issue de sa projection dans le cadre de la prestigieuse compétition du Festival de Cannes.

festival Cannes 2022 Lukas Dhont cinéma Close Palme d'or Girl Belgique
Le Belge Lukas Dhont (au centre) et le casting principal de Close, à Cannes, le 26 mai @BELGAIMAGE

Émue, l’équipe du film a été applaudie pendant plus d’une dizaine de minutes par le public.

Avec Close, le jeune prodige belge signe un film sur l’amitié et la responsabilité. Le long métrage plonge dans l’histoire de Léo et Rémi, 13 ans, amis depuis toujours jusqu’à ce qu’un événement impensable les sépare. Les rôles principaux sont endossés par les nouveaux venus Eden Dambrine et Gustav De Waele et les actrices Émilie Dequenne et Léa Drucker.

En 2018, Lukas Dhont s’était fait remarquer sur la Croisette avec son premier film Girl, présenté dans la section "Un Certain Regard", qui lui avait valu quatre récompenses. Il s’était ainsi vu décerner la Caméra d’Or, prix qui récompense le meilleur premier film toutes sections confondues, le Prix d’interprétation dans la section "Un Certain Regard", le prix indépendant "Queer Palm" pour son traitement des thématiques altersexuelles et le prix Fipresci des critiques de cinéma internationaux dans la section "Un Certain Regard".

Close est une production de Menuet, Diaphana Films, Topkapi Films et Versus Production en coproduction avec VTM et RTBF. Le film a par ailleurs été réalisé avec le soutien, notamment, du Fonds audiovisuel de Flandre (VAF) et du Centre du cinéma et de l’audiovisuel (CCA) de la Fédération Wallonie-Bruxelles ainsi qu’avec l’aide du tax shelter du gouvernement fédéral belge.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité