Sorties cinéma: Théo et les métamorphoses, une fable brute

Avec Théo et les métamorphoses, Damien Odoul explore la psyché d'un jeune homme trisomique livré à lui-même dans une forêt.

theo et les metamorphoses
© Prod

Pourvoyeur d’un cinéma brut fait de gouffres et d’éboulis, traversé de fulgurances qui prennent le risque du chaos, Damien Odoul (Le Souffle, Mostra de Venise 2001 ; La Peur, Prix Jean Vigo 2015) revisite les mythes à travers un conte père-fils frontal qui se regarde aussi comme le récit d’apprentissage de Théo, jeune homme trisomique livré à lui-même dans la forêt où travaille son père photographe. A travers une série de métamorphoses dans la matière de la forêt des Cévennes (en loup, en rapace, en femme…), guidé par la pratique farcesque des arts-martiaux transmise par son père, Théo fréquente les doubles qui nous habitent et découvre sans doute, dans une nudité retrouvée, sa vraie nature.

À voir à l’Aventure (Bruxelles) et aux Grignoux (Liège)

*** Réalisé par Damien Odoul. Avec Théo Kermel, Pierre Meunier – 96′

Sur le même sujet
Plus d'actualité