Sorties cinéma: Viens je t’emmène, le vivre-ensemble

Alain Guiraudie ausculte l'imaginaire politique de la France, sur fond de peur des attentats et des migrants.

viens je t'emmène
© Prod

Prenant prétexte de la rencontre entre une prostituée qui jouit trop fort (Noémie Lvovsky, sublimement grotesque) et un antihéros houellebecquien (qui traverse le film en faisant du footing avec un bandeau oreille) dans une ville de province qui pourrait être Clermont-Ferrand, Alain Guiraudie (Rester vertical, L’inconnu du lac) sonde l’état politique d’une France à la fois crasse et raciste mais pourtant capable de faire encore communauté. Au gré de scènes cocasses et d’un happy end improbable, le film recrée une sociabilité certes pas flambante, mais retrouvée.


** Réalisé par Alain Guiraudie. Avec Jean-Charles Clichet, Noémie Lvovsky, Iliès Kadri – 100’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité