Ces stars privées de tapis rouge

Will Smith n'est pas le seul "persona non grata". D'autres stars ne peuvent plus participer aux Oscars ou aux Grammys.

Richard Gere
© BelgaImage

Will Smith

Sa gifle assénée à Chris Rock, en pleine 94e cérémonie des Oscars, coûte cher à Will Smith. L’Académie des Oscars l’a banni pour dix ans. Le comédien, par contre, garde son oscar, reçu pour son rôle dans King Richard.

Will Smith

© BelgaImage

Kanye West

Le rappeur a été persona non grata lors de la dernière cérémonie des Grammy Awards. Les organisateurs ont pointé son “comportement inquiétant en ligne”, en référence aux harcèlements qu’il fait subir à son ex-femme Kim Kardashian.

kanye west

© BelgaImage

Roman Polanski

L’Académie des Oscars a attendu trente ans pour bannir en 2018 Roman Polanski, accusé d’avoir entretenu en 1977 une relation sexuelle avec une mineure d’âge. Il avait alors quitté les États-Unis pour éviter une condamnation.

Roman Polanski

© BelgaImage

Richard Gere

En 1993, Richard Gere, grand défenseur de la cause tibétaine, dénonce le gouvernement chinois lors d’un discours annonçant les nommés aux Oscars. Il sera alors banni. Ce n’est qu’en 2013 qu’il sera à nouveau invité aux Oscars.

Richard Gere

© BelgaImage

Harvey Weinstein

Producteur de nombreux ­blockbusters pour Hollywood, Harvey Weinstein a été banni à vie de l’Académie des Oscars après avoir été accusé (il sera finalement condamné) d’agressions sexuelles sur plusieurs femmes en 2017.

Harvey Weinstein

© BelgaImage

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité