Sorties cinéma: De nos frères blessés, récit d’amour et de guerre

De nos frères blessés retrace le parcours d'une figure méconnue et tragique d’une guerre d’Algérie encore taboue au cinéma.

De nos frères blessés
© Prod

Adapté du roman éponyme de Joseph Andras (prix Goncourt du premier roman 2016 refusé par l’auteur), De nos frères blessés s’empare du destin de Fernand Iveton, ouvrier dans une usine d’électricité d’Alger, communiste et anticolonialiste rallié au FLN exécuté en 1957 par l’État français dans la prison de Barberousse. De cette figure méconnue et tragique d’une guerre d’Algérie encore taboue au cinéma, le second long-métrage d’Hélier Cisterne tire un portrait de l’engagement intime et politique dans le couple, dont la force repose essentiellement sur le regard amoureux que pose Vicky Krieps (dans le rôle d’Hélène Iveton, d’origine polonaise, qui accompagna son époux jusqu’au bout malgré ses différences d’opinion) sur ­Vincent Lacoste, qui trouve sans doute ici son rôle le plus adulte et le plus ­passionné.


*** Réalisé par Hélier Cisterne. Avec Vincent Lacoste, Vicky Krieps, Yoann Zimmer – 95’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité