Sorties cinéma: Nobody Has To Know, le premier film en anglais de Bouli Lanners

Bouli Lanners transpose son univers cinématographique en Écosse avec Nobody Has To Know, drame amoureux aux côtés de Michelle Fairley, revenue de Game Of Thrones.

Bouli Lanners dans Nobody has to know
© Prod

Du cinéma robuste et pictural de Bouli Lanners, on connaît les ciels flamands et les paysages ardennais. Les récits de filiation brisée où des êtres solitaires recréent des liens inattendus, convoquant le territoire poisseux et vibrant d’une “Americana” wallonne et d’un certain romantisme gothique. Après Eldorado et Les premiers, les derniers, Nobody Has To Know, cinquième long-métrage du cinéaste liégeois, prend le risque du déracinement et se déploie au nord de l’Écosse dans une communauté presbytérienne de l’île de Lewis. Le film confronte la solitude de Phil (double de l’auteur dans son rapport à l’amour et à la perte), un homme exilé suite à un accident vasculaire, à celle de Millie (l’actrice irlandaise Michelle Fairley échappée de Game Of Thrones), une femme qui va libérer avec lui son désir d’aimer au prix d’un certain mensonge.


*** Réalisé par et avec Bouli Lanners. Avec Michelle Fairley, Clovis Cornillac – 99’. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité