Sorties cinéma: Madeleine Collins, la femme aux deux visages

Dans Madeleine Collins, Virginie Efira incarne une femme funambule qui donne le vertige.

Efira dans Madeleine Collins
© Prod

Judith ou Margot? Mère de deux fils en France ou maman d’une petite fille en Suisse? Dans Madeleine Collins, le personnage interprété par Virginie Efira se dédouble entre deux hommes, deux familles, deux identités qu’elle a de plus en plus de mal à faire tenir dans une seule et même vie. Malgré les ­mensonges parfaitement rodés, un emploi du temps qu’elle maîtrise et lui permet de ­préserver l’étanchéité entre ses deux foyers, l’édifice se fissure. Et la question affleure: pour quelle raison cette jeune femme vit-elle deux vies, pourquoi s’est-elle attachée à des êtres qu’elle aime mais à qui elle ne donne accès qu’à une partie d’elle-même? Et surtout: ne risque-t-elle pas de sombrer dans une sorte de folie du dédoublement, un gouffre où elle risquerait d’oublier qui elle est vraiment? Madeleine Collins d’Antoine Barraud est un suspense psychologique qui doit sa réussite d’abord à la construction de son scénario qui fait de l’œil au film noir mais aussi à l’interprétation vertigineuse et troublante de ­Virginie Efira.

*** Réalisé par Antoine Barraud. Avec Virginie Efira, Bruno Salomone, Quim Gutiérrez, Jacqueline Bisset – 107’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité