Sorties cinéma: Great Freedom, chavirant

Film de prison chavirant, Great Freedom ravive la mémoire des homosexuels incarcérés dans l’Allemagne d’après-guerre.

great freedom
© Prod

Prix du jury Un Certain Regard à Cannes, présélectionné aux Oscars, le film de l’Autrichien Sebastian Meise raconte l’histoire de Hans Hoffman, incarcéré par trois fois pour homosexualité dans l’Allemagne post-guerre régie par l’article 175 (aboli en 1969, réellement en 1994). À travers ce personnage fictif superbement incarné par Franz Rogowski (souvent vu chez Christian Petzold), le film est autant un drame historique sur la criminalisation de l’homosexualité qu’un film de prison poignant et une méditation profonde sur l’amour et la liberté. Fonctionnant par ellipses (entre 1945 au retour des camps, 1957 et 1969 à la veille de l’homme qui a marché sur la Lune), l’histoire de Hans et Viktor (bouleversant Georg Friedrich en toxico brisé) se noue par étapes sous nos yeux, à travers des gestes qui échappent et qui sèvrent du manque d’amour, racontant un lien indicible qui n’appartient qu’aux personnages et à ceux qui les regardent.

**** Réalisé par Sebastian Meise. Avec Franz Rogowski, Georg Friedrich – 116’. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité