Sorties cinéma: Marcher sur l’eau, en mode survie

Aïssa Maïga suit le quotidien d'un village du Niger, victime du réchauffement climatique et en quête de l'or bleu.

Marcher sur l'eau
© Prod

" Ce sont les pays riches qui polluent, mais c’est nous qui n’avons plus d’eau ", ­explique le professeur à ses élèves. À Tatiste, dans le nord du Niger, des jeunes femmes doivent marcher des kilomètres chaque jour pour aller puiser cet or bleu essentiel à la vie du village. Entre docu et fiction, Aïssa Maïga nous emmène au cœur de paysages splendides pour mieux souligner la fragilité de la nature mise à mal par les humains. Le constat est lucide mais ne se veut pas désespéré: en y mettant les moyens et la volonté, les petits ruisseaux peuvent encore former les grandes rivières.

** Réalisé par Aïssa Maïga – 89’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité