Sorties cinéma: Les enfants du soleil, pour le droit à l’éducation

Le cinéaste iranien Majid Majidi pointe une lumière crue sur le travail des enfants, sans tomber dans le misérabilisme.

Les enfants du soleil
© Bodega Films

Présenté au festival de Venise 2020 et dédié “aux 152 millions d’enfants exploités dans le monde”, le film de Majid Majidi suit un trio d’enfants des rues de Téhéran (dont le fantastique Rouhollah Zamani, Prix Marcello Mastroianni) qui ­décident de s’inscrire dans une école pour y découvrir un trésor caché. On regarde ce récit d’aventures pour la jeunesse comme une sorte de Tom Sawyer iranien qui croise une petite Afghane réfugiée et découvre surtout, malgré quelques “trucs” de scénario un peu appuyés, son propre génie. Réjouissant.

** Réalisé par Majid Majidi. Avec Rouhollah Zamani, Ali Nassirian, Tannaz Tabatabaei – 99’. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité