Coup de jeune sur les Magritte du cinéma !

Les Nominations à la septième cérémonie des Magritte du cinéma sont tombées.

magritte_-_efira_compressee

Pour cette édition symbolique (qui célèbre le septième art, que l’institution a récompensé 77 films Jusqu’à présent), on remarquera un solide coup de jeune, avec trois premiers films parmi les nommés au Meilleur Film:

  1. Je me tue à le dire de Xavier Seron,
  2. Keeper de Guillaume Senez,
  3. Parasol de Valéry Rosier

Complétés par :

  1. L’économie du couple de Joachim Lafosse
  2. Les premiers les derniers de Bouli Lanners

Pour la Meilleure Actrice, les heureuses nommées sont: Astrid Whettnall dans La route d’Istanbul, Marie Gillain dans Mirage d’amour
, Jo Deseure dans Un homme à la mer, et Virginie Efira dans Victoria.

On voit mal comment la statuette pourrait échapper à Virginie Efira, qui a vécu une année exceptionnelle, avec l’excellent Victoria, mais aussi Elle de Paul Verhoeven (où elle campe un second rôle, qui lui vaut une nomination dans cette catégorie aussi !), récemment récompensé aux Golden Globes.

Rayon Meilleur Acteur, les débats s’annoncent plus tendus entre Aboubakr Bensaihi dans Black
, Jean-Jacques Rausin dans Je me tue à le dire, François Damiens dans Les cowboys
, et Bouli Lanners dans Les premiers les derniers.

Dans la catégorie du Meilleur Réalisateur, on se dit que le jury ne pourra pas faire l’économie d’une récompense à l’excellent L’économie du Couple de Joachim Lafosse. Parmi ces noms-ci :

  1. Xavier Seron pour Je me tue à le dire
  2. Joachim Lafosse pour L’économie du couple
  3. Bouli Lanners pour Les premiers les derniers
  4. Valéry Rosier pour Parasol

Enfin, pour être complet, on notera l’absence des Frères Dardenne et de leur Fille Inconnue, qui passe complètement à côté de ces nominations. Signe, peut-être, que les membres de l’Académie Delvaux ont définitivement voulu jeter un gros coup de neuf sur la sélection. Et que, même s’ils attaquent l’édition de leur âge de raison, les Magritte nous montrent qu’ils ne sont définitivement pas prêts à devenir raisonnables.

Verdicts définitifs en clair su Betv ce 4 février !

Plus d'actualité