Maman a tort, un propos ambigu et profond

Maman a tort

Anouk fait son stage dans la compagnie d’assurances où travaille sa mère. Et la jeune fille découvre que sa chère maman participe à des malversations dans le but de ne pas rembourser certains assurés. Marc Fitoussi use joliment des codes de la comédie comme Mylène Farmer le faisait de ceux de la pop. Un emballage populaire et léger pour faire passer un propos plus ambigu et profond.

** Réalisé par Marc Fitoussi. Avec Jeanne Jestin, Émilie Dequenne, Nelly Antignac – 110’.

Plus d'actualité