Sing Street: drôle, nostalgique et réconfortant

Le réalisateur de New York Melody avec Keira Knightley et Mark Ruffalo plonge dans les années 80, où les gens ne jurent que par la pop, le rock, le métal et la new wave. 

Sing Street - Cinéma - Feel good movie

Le Dublin pauvre des années 80… Trois enfants dont les parents seront parmi les premiers du quartier à divorcer. Un grand frère qui adore la musique. Et son cadet rêveur qui veut devenir la prochaine vedette de la mythique émission Top Of The Pops. Un peu prévisible, mais surtout drôle, nostalgique et réconfortant. Sans oublier les fringues et la bande-son d’époque. Seule faute dans la partition de ce feel good movie à la cadence plaisante et classique: les chansons qui deviennent de plus en plus légères vers la fin du film, en rythme avec le scénario qui s’essouffle un peu. Dommage, car cette faute de goût brouille un brin l’authenticité de ce Sing Street qui, sinon, tient parfaitement la note.

Sing Street. Réalisé par John Carney. Avec Ferdia Walsh-Peelo,  Lucy Boynton,  Jack Reynor – 106’.

Plus d'actualité