Peter et Elliott le dragon, la nostalgie des vieux Disney

Près de 40 ans après sa sortie initiale, Peter et Elliott le dragon revient au cinéma. Réalisé par David Lowery, qui travaille également sur une nouvelle version du Peter Pan des studios Disney, le film nous plonge à nouveau dans cette incroyable histoire d'amitié. 

Peter et Elliott le dragon - Disney

Depuis de longues années, un vieux sculpteur sur bois régale les enfants du coin avec ses histoires de dragon féroce qui vivrait dans la forêt voisine. Pour sa fille Grace, c’est à dormir debout… jusqu’au jour où elle fait la connaissance de Peter, dix ans, qui prétend vivre dans les bois avec un dragon géant baptisé Elliott… Dans ce remake, la gentille bestiole s’est transformée en caméléon numérique se fondant dans le décor à volonté… Merveilleuse manière de représenter l’ami imaginaire d’un enfant. Mâtinée de conscience écolo, l’histoire se déroule dans les années 80 et s’inspire judicieusement des récits initatiques pré-teenagers typiques de cette décennie: gamins sillonnant les rues à vélo, adultes mesquins, créatures hors du commun… Autre bonne idée: faire jouer à Robert Redford un vieux conteur d’histoires, que l’on peut voir comme le Peter du 30e long-métrage d’animation des studios Disney sorti en 1977 avec quelques années de plus. Et, soudain, la nostalgie vous prend sans trop dégouliner de bons sentiments. Et fait surtout souffler une poésie et une ode à l’imaginaire enfantin, toutes deux les bienvenues…

Peter et Elliott le dragon - Disney - Affiche

Sur le même sujet
Plus d'actualité