Angelina Jolie s’engage auprès de Netflix

L'actrice a choisi la plateforme de VOD pour produire son sixième film de réalisatrice, qui racontera la vie d'une militante des droits de l'homme sous les Khmers rouges.

isopix_22112703-001

Angelina Jolie a de la suite dans les idées. Après avoir produit et réalisé un docu et trois longs métrages, pour la plupart centrés sur les droits de l’homme et des camps de prisonniers, elle va s’attaquer à l’adaptation des mémoires de Loung Ung qui avait cinq ans lorsque les Khmers rouges ont pris le pouvoir au Cambodge. Séparée de sa famille dès son plus jeune âge, Loung a été forcée de devenir enfant soldat, pendant que ses frères et soeurs étaient envoyés dans d’autres camps de travail. De cette terrible expérience, elle a tiré un livre, D’abord, ils ont tué mon père (Ed. Plon) qui raconte les quatre longues années de son calvaire.

Bouleversée par le récit de la jeune femme, Angelina Jolie l’a contactée il y a une dizaine d’années et toutes deux sont devenues amies et ont décidé d’adapter le livre pour le cinéma. Pour la Jolie, c’est une occasion d’encore se rapprocher des Cambodgiens et du pays natal de son fils aîné, Maddox, adopté en 2002, qui participera à la production du film, mais on ne sait pas encore dans quel domaine.

Le tournage de First They Killed My Father débutera d’ici la fin de l’année et sera présenté dans divers festivals à l’automne 2016 tout en étant proposé aux abonnés Netflix. D’ici là, Angelina Jolie terminera la post-production de By the Sea, un drame romantique dont elle partage l’affiche avec son Brad Pitt de mari et tournera encore Africa, un biopic sur le paléo-archéologue Richard Leakey et son combat pour sauver les éléphants et les rhinocéros de la chasse à l’ivoire.

Sur le même sujet
Plus d'actualité