Clara Luciani respire encore

La chanteuse a retrouvé son public belge chéri ce lundi au Cirque Royal pour un concert 100% bonnes ondes. Elle nous reviendra à Forest National le 9 mars et il ne faudra pas la rater.

Clara Luciani radieuse sur ce Respire Encore Tour. Belga Image

Comme Clara Luciani le rappelle au début de son concert, ce lundi 8 novembre, dans un Cirque Royal plein à craquer, les radios belges ont été les premières à diffuser La Grenade. C’était début 2018. Six mois avant que la France ne s’y intéresse et transforme cette chanson intimiste en hymne féminin (voire féministe) générationnel. Alors, écrire que la chanteuse est ravie de retrouver son public noir-jaune-rouge dans le cadre de sa tournée Respire Encore est un doux euphémisme. Plusieurs fois au cours d’une soirée peu avare en échanges interactifs avec son public, Clara Luciani a montré son émotion et son attachement à ce public belge.

Elle a ainsi fait monter sur scène une jeune fan qui fêtait son huitième anniversaire, elle a proposé aux spectateurs de trouver une chanson « pause » pour lui permettre de s’hydrater (choix un peu facile : Chef, un p’tit verre on a soif du Grand Jojo) et demandé que le public lui donne un coup de main sur l’un ou l’autre refrain quand la voix de la dame prenait froid.

Du glamour et des nuances

Mais l’essentiel est ailleurs. La Clara Luciani de ce Respire Encore Tour est rayonnante, plus musicale et glamour que jamais. Avec deux albums à son actif, elle peut se permettre de belles nuances dans la setlist. Avec  des chansons au rythme disco (l’énorme Cœur en ouverture qui donne le ton de la soirée, Le Chanteur, l’euphorique Respire encore et son riff à la Nile Rodgers), des ballades pop(magnifique J’sais pas plaire, La Place qui la renvoie à sa jeunesse) et aussi de très belles parties de guitare (Comme toi, l’excellent Monstre d’Amour). Clara a un répertoire solide (elle reprend onze titres de « Cœur » et huit de « Sainte-Victoire »), son groupe est balèze et elle est désormais entourée de trois choristes qui donne ondulations et relief à ses mélodies. Repoussant les frontières de la « variété », de la pop et de la grande chanson française traditionnelle (impossible de ne pas penser à François Hardy sur les chansons en mode acoustique), Clara impose son univers au naturel sans jamais brader sur la qualité des arrangements. Et c’est dans ce subtil équilibre qu’elle fait la différence. Elle a désormais les chansons, l’expérience et le succès qui lui permettent de se produire dans des grandes salles. Mais elle sait transformer chaque refrain en moment intimiste qui touche les cœurs et les corps. Ne la ratez pas à Forest National, ce sera grandiose. On l’aime, Clara.
Le 9 mars à Forest National. www.teleticketservice.com

Clara Luciani revient à Forest National le 9 mars 2022. BelgaImage

Plus d'actualité