Pukkelpop au cœur d’une enquête judiciaire

L’organisateur du festival Pukkelpop est dans le viseur de la justice, après la publication d'un article  qui évoquait des détournements de fonds et des conflits d'intérêts.

Pukkelpop au cœur d’une enquête judiciaire
Pukkelpop. – BELGA

Le parquet du Limbourg ouvre une enquête pour d’éventuelles irrégularités dans le chef des entreprises de l’organisateur du festival Pukkelpop, Chokri Mahassine. Cette enquête survient après un article publié sur le site satyrique « ‘t Scheldt » qui évoquait des détournements de fonds et des conflits d’intérêts, rapportent jeudi Het Nieuwsblad, De Standaard et het Belang van Limburg.

Le porte-parole du parquet Pieter Strauven souligne que toutes les personnes et organisations impliquées restent présumées innocentes.

M. Mahassine se dit surpris de l’ouverture d’une enquête: « Je n’en ai pas encore été informé, j’attends d’avoir des nouvelles de l’enquête pour savoir de quoi il s’agit précisément », a-t-il commenté. « Nous avons dû nous professionnaliser au cours des années passées et c’est pourquoi des spécialistes ont mis à jour notre organisation structurellement. J’ai toute confiance dans leur professionnalisme », a-t-il ajouté.

Gel des remboursements

Suite à ces accusations, la ministre flamande de l’Economie, Hilde Crevits, a annoncé jeudi le gel des remboursements des avances accordées au festival de musique dans l’attente des résultats d’une enquête judiciaire sur d’éventuelles malversations dans le chef de l’organisateur. « L’évaluation du dossier sera reportée jusqu’à ce que la clarté soit faite sur l’enquête judiciaire » en cours, a-t-elle affirmé en commission de l’économie du parlement flamand. Les organisateurs du Pukkelpop devaient être remboursés jusqu’à 1,8 million d’euros suite à l’annulation de la dernière édition.

Sur le même sujet
Plus d'actualité