De Macron à Claude Lelouch: pluie d’hommages à Jean-Paul Belmondo

La mémoire de l’acteur a été saluée à la fois par le monde du cinéma, du show-business, de la politique et du sport. Plusieurs chaînes télé vont également bouleverser leurs programmes.

MAXPPP

Jean-Paul Belmondo est décédé ce 6 septembre dans son domicile parisien à l’âge de 88 ans. Son avocat, Michel Godest, a rendu l’information publique via l’agence AFP en expliquant que l’acteur «était très fatigué depuis quelque temps, il s’est éteint tranquillement». Ainsi s’éteint un des monstres sacrés du cinéma français, à l’âge de 88 ans. Un événement qui a plongé la France dans le deuil, en témoigne les très nombreux hommages qui ont suivi, à peine une heure après l’annonce de sa mort.

Le cinéma français en deuil

En première ligne, on retrouve évidemment le monde du cinéma français. Claude Lelouch, qui a longuement travaillé avec Jean-Paul Belmondo, s’est montré très ému. «Il était dans la vie comme dans ses films. C’était un héros aussi bien devant que derrière la caméra», s’est-il souvenu. Alain Delon, qui est apparu dans plusieurs films aux côtés de Belmondo, s’est dit lundi sur CNews «complètement anéanti». «Là je vais essayer de m’accrocher pour pas faire la même chose dans cinq heures… Remarquez, ce serait pas mal si on partait tous les deux ensemble. C’est une partie de ma vie, on a débuté ensemble il y a 60 ans», a-t-il ajouté. Son fils, Anthony Delon , s’est lui aussi immédiatement exprimé, sur Instagram en l’occurrence. «Adieu le magnifique. Je suis bouleversé. Un homme de grande valeur», écrit-il.

D’autres acteurs ont également pris la parole, à l’image de Michel Boujenah sur RTL. «Je suis très triste mais il ne faut pas qu’on le soit parce qu’il n’aurait pas supporté (…) Je suis inconsolable», déclare-t-il. «Une extraordinaire légende s’en va… Nous pensons à toi, cher Jean Paul, tu vas nous manquer toujours», écrit Michel Leeb sur Instagram. Idem pour Michèle Laroque qui a «difficile d’accepter le départ d’une telle légende dont le talent n’avait d’égal que sa gentillesse». «Notre homme de Rio», a ajouté Vincent Cassel en référence au film «L’homme de Rio». «Je suis bouleversée par la disparition de Jean-Paul», a réagi pour sa part l’actrice Claudia Cardinale. «Il était et restera pour moi comme pour tant d’autres, l’image même de la vitalité. Il ne cessera jamais d’être en mouvement dans mon cœur et dans ma mémoire».

Même ton du côté du délégué général du festival de Cannes, Thierry Frémaux. «Sa générosité d’homme et d’acteur a inventé parmi les plus grands moments de l’histoire du cinéma», écrit-il via le compte Twitter du festival. La Mostra de Venise, qui va commencer dans quelques jours, a aussi rendu hommage à l’acteur, reconnu comme une «icône du cinéma français et international, et premier interprète extraordinaire de l’esprit de modernité propre à la Nouvelle Vague».

D’autres grandes personnalités des médias ont, elles aussi, réagi, à l’image de l’animateur Nikos Aliagas. «Sois en paix le magnifique», lui souhaite-t-il. «C’était le plus grand. Je pleure son départ. Il va nous manquer», a pour sa part écrit Cyril Hanouna.

.

Le sport et la politique eux aussi mobilisés

Le monde du sport a lui aussi rendu hommage à Jean-Paul Belmondo, fan de boxe notamment. «C’est un grand personnage du cinéma français. Et aussi, et pas mal de gens ne le savent pas, un grand personnage de la boxe en France. Il a fait énormément pour la boxe et beaucoup pour moi», déclare ainsi le boxeur Tony Yoka à RMC. Roland-Garros se dit «orphelin de l’un de ses plus fidèles amoureux» et l’un des fondateurs du PSG s’est montré très ému. «Je viens de l’apprendre il y a cinq minutes, ça m’a coupé les jambes. C’était quelqu’un de fantastique», confie-t-il, tout en précisant que Jean-Paul Belmondo était un proche des fondateurs du club parisien.

Côté politique, les hommages ne manquent pas non plus, avec en premier lieu celui du président de la République Emmanuel Macron, directement après l’annonce du décès de l’acteur. «Jean-Paul Belmondo était un trésor national», écrit-il sur Twitter. «En lui, nous nous retrouvions tous».

Nombreuses sont les autres personnalités politiques à s’être manifestées. «Un géant s’en est allé», déclare la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo. «Merci pour ces fabuleux souvenirs qui auront marqué tant de générations». Le Premier ministre Jean Castex a juste écrit «Le Magnifique», alors que d’autres ministres du gouvernement ont aussi pris la parole sur Twitter. Le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand a fait de même, tout comme Marine Le Pen, la présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse, le député du parti de droite LR Éric Ciotti, ou encore l’écologiste Yannick Jadot.

La télévision change sa grille

À savoir que certaines chaînes de télévision vont modifier leurs programmes pour rendre hommage à Jean-Paul Belmondo. C’est le cas de TF1 qui ne diffusera pas ce soir la mini-série «Une mère parfaite» mais le film «Itinéraire d’un enfant gâté», suivi du documentaire «Belmondo par Belmondo». W9, chaîne souvent non disponible en Belgique, annonce pour sa part avoir choisi le long-métrage «Flic ou voyou», suivi d’un documentaire sur l’acteur, «Belmondo, itinéraire…». De l’autre côté du Quiévrain, les téléspectateurs belges pourront voir ce même film sur Club RTL, précédé par «L’homme de Rio».

Pour ceux qui rateraient le rendez-vous, Arte rediffusera ce jeudi «L’homme de Rio» alors que dimanche, les téléspectateurs pourront regarder «L’animal», diffusion prévue de longue date par C8. France Télévisions déclare quant à elle que «nos antennes déploient dès à présent un dispositif d’envergure en hommage à sa carrière exceptionnelle», sans précision supplémentaire.

Sur le même sujet
Plus d'actualité