Véronique Sanson généreuse à l’Arena 5

L’icône de la chanson française ouvrait le rideau ce jeudi soir de la série de concerts programmés tout l'été au Heysel. Un cadre parfait pour une grande dame à l’élégance intacte. On vous résume tout ça.

Véronique Sanson, Arena 5. Copyright Belga

Hasard des éphémérides et magie de la musique, l’image est incroyable. Au même moment où Véronique Sanson se lance dans l’interprétation émouvante d’Amoureuse, sa chanson la plus emblématique, la pleine Lune s’invite en fond de décor comme dixième boule de l’Atomium. Et c’est trop beau.

Nous sommes le 22 juillet et c’est le coup d’envoi de l’Arena 5, nouvel événement qui va rythmer notre été musical. Le cadre est d’une beauté incroyable. Avec le Palais 5 et son architecture hors du temps dans le dos des spectateurs, et le symbole de l’Expo 58 derrière la scène. Des chaises (on passera en configuration debout au mois d’août) au milieu, de l’espace et des food trucks sur les côtés. Ce n’est pas la grande foule pour cette première mais, comme on le dit souvent, ceux qui sont présents ne vont pas le regretter.

Arena 5, copyright Belga

L’organisation est parfaite. Il y a des hot-dogs, des cocktails de la Desperados fraîche… Les gestes barrière sont toujours à respecter mais ça se fait dans une bonne ambiance. La sécurité devra toutefois rappeler, poliment et fermement, à l’ordre le public qui s’est levé et rassemblé sans gestes devant le podium. Mais bon, quand Véronique demande de se rapprocher pour communier avec elle, on ne peut pas résister.

Le Concert

« Ce sera une belle fête, déclarait Véronique Sanson à Moustique il y a quelques jours. Je jouerai les chansons que les gens ont envie d’entendre, mais je mettrai aussi en lumière des titres moins connus. » Non seulement, elle a tenu parole, mais il y a mis du cœur, de la vie, de la passion, de la générosité et du plaisir. Bref, c’est la Véronique fascinante qu’on a vue ce jeudi soir au Heysel.

Véronique Sanson à l'Arena 5
Contrairement à d’autres artistes qui se produisent encore en mode mineur, en formation réduite ou sans trop de répétitions dans les jambes en cette reprise culturelle, madame Sanson ne brade pas. Ce n’est pas son genre à la dame. Onze musiciens, dont trois cuivres, une setlist parfaitement dosée, des choses préparées mais aussi beaucoup de complicité dans sa communication avec son public. Elle sait y faire.

La classe

Véronique Sanson à l'Arena 5

Sa prestation s’inspire à la fois des grandes revues Broadway et des shows des années 80. Il y a du groove, des ballades épurées en piano/voix, des solos de batterie, des moments « unplugged » et des envolées sublimées par les cuivres façon « Philadelphia Sound ». Tout sourire,  émue et enthousiaste, Véronique Sanson place judicieusement Besoin de Personne en début de set, relance la machine avec la magistrale confession Chanson sur ma drôle de vie avant de nous emmener au deuxième tiers de la soirée dans le port de Vancouver « et ses souvenirs amers ». Et puis, comme dans un bouquet final de feu d’artifice de fête nationale, elle nous sort Ma révérence et Bahia qui donnent le grand frisson. La classe. Ses chansons ont accompagné nos existences mais elles permettent toujours de rehausser le moment présent. Et Dieu sait si nous avons tous besoin en cet 2021.  L’Arena 5 ne pouvait rêver de meilleur départ.

La suite du programme

25/7 Marc Lavoine
28/07: Feu! Chatterton
29/07: Ibrahim Maalouf
30/07: Philippe Katerine
31/07 : Morcheeba (annulé, un musicien s’est chopé le covid)
05/08 : Raphael
06/08: Loïc Nottet
25/08: Hooverphonic
!!! Le Covid Safe Ticket sera applicable en août pour les concerts en configuration debout
Infos actualisées sur www.arena5.be
 

Sur le même sujet
Plus d'actualité