Nos 5 coups de cœur du Roots & Roses

L’édition estivale du festival authentique de Lessines, c’est du 23 au 25 juillet. On vous dit ce qu’il ne faut pas rater.

Le Roots & Roses version estivale, c'est pour le week-end prochain. Copyright Roots & Roses.

Si vous êtes à la recherche de musique authentique de qualité, d’un cadre bucolique, de bières artisanales qu’on déguste dans des verres et non des gobelets, des stands de restauration ennemis de la malbouffe, c’est à Lessines qu’il faut se rendre les 23, 24 et 25 juillet pour l’édition estivale du festival Roots & Roses (qui se déroule habituellement le premier week-end de mai). L’événement a lieu en plein air, dans le respect des protocoles sanitaires, le long de la Dendre,  à l’ombre du prestigieux Hôpital Notre-Dame à la Rose, en plein centre de Lessines.

Bulle de 8

Le public sera installé dans des petits salons extérieurs de maximum 8 personnes (hors enfants).  Dans votre bulle, vous pouvez boire, rire, manger, vous lever, danser, rester assis… La différence avec une situation normale de festival? Vous devez rester dans votre bulle, soit à une distance d’1,5 m des autres bulles. Quand vous circulez, le port du masque est obligatoire. Vous pouvez vous asseoir ou rester debout. Le Corona Pass et le Covid Save Ticket ne sont pas nécessaires.

La sélection de Moustique

Dans la programmation internationale qui malaxe blues, rock, garage, folk, country, nous avons pointé nos cinq coups de cœur. 
 

Romano Nervoso
Un habitué du festival. La promesse d’une prestation au plancher avec cette formation italo-belge basée à La Louvière qui malaxe rock bolognaise, spaghetti western et une solide dose de dérision. 
Le 23/7, 19h30.

The Courettes
Flavia Couri a vu le jour au Brésil. Martin Wild est de nationalité danoise. Après avoir tout retourné en 2019, The Courettes revient décliner son rock garage boosté à l’adrénaline et aux références de la pop culture US. Une batterie, une guitare, un charme fou. Quand les Sonics croisent The Ronettes en mode White Stripes inversé (c’est madame à la gratte et monsieur aux baguettes).
Le 24/7, 15h15.

Delgres
Le trio de blues français emmené par Pascal Danae présente au Roots son nouvel album « 4AM « qui sort trois ans après le remarqué -et remarquable- « Mo Jodi ». Un groupe singulier qui ajoute à son groove authentique des textes conscientisés en créole où il est question d’exil, de déracinement et aussi d’espoir.
Le 24/7, 20h05.

Black Mirrors
Fleuron de notre scène stoner rock noir-jaune-rouge, Black Mirrors est emmené par la charismatique Marcella Di Troia dont la voix à la Janis Joplin et les transes inspirées des Native Americans ne laissent pas indifférent. Des grattes, des effluves pyschés et une énergie 100% positive.

Le 25/7, 13h45

Leyla McCalla
La star du festival et notre coup de cœur absolu. Avec son groupe Caroline Chocolate et en solo (quatre albums à son actif dont le petit dernier « Songs of Our Native Daugthers »), Leyla McCala réinvente le folk en y infusant sa passion pour le blues et ses influences créoles haïtiennes. Guitare, banjo, violoncelle et voix qui transperce nos sens, c’est une grande dame qui se produit en clôture de cette summer édition. A ne pas rater.
Le 25/7 21h45

www.rootsfestival.be

Plus d'actualité