De Présidents à Petite maman, les bonnes raisons de se détendre ce week-end

Bullez seul ou en famille, en salle ou dans le canapé, en découvrant les nouveautés culture épinglées par la rédaction.

@ Adobe

@D.R.

Présidents

Face à la menace de l’extrême droite, Nicolas, ancien président de droite décide de se rendre en Corrèze pour convaincre François, ancien président de gauche, de se présenter ensemble aux -prochaines élections. Dans Présidents d’Anne Fontaine, les noms de Sarkozy et de Hollande ne sont jamais prononcés. Mais à voir Jean Dujardin et Grégory Gadebois incarner respectivement Nicolas et François, le doute n’est pas permis. Ni satire, ni biopic, Présidents est l’histoire de deux hommes qui ont connu le rôle de leur vie et ne sont plus grand-chose sinon des clowns tristes. Passé du tournage du troisième épisode d’OSS 117 (réalisé par Nicolas Bedos et dont la sortie est prévue début août) à celui de Présidents, Jean Dujardin s’est amusé sur ce projet où il retrouve son partenaire de J’accuse avec lequel il crée une connivence qui va bien au film. – E.R.
Réalisé par Anne Fontaine.  Avec Jean Dujardin, Grégory Gadebois.

@D.R.

Liz Phair

Après son brûlot féministe et grungy “Exile In Guyville” (1993), l’Américaine a été complèrement sous-estimée. Elle rappelle pourtant toute sa ¬pertinence sur ce septième album. Toujours engagée à l’heure de #MeToo et Time’s Up, Liz insuffle davantage de sonorités pop pour faire passer ses messages. La dame s’offre un retour gagnant et une ballade magni¬fique (Sheridan Side). Inespéré. – L.L.
Soberish , PiaS

@D.R.

Petite maman

Céline Sciamma nous emmène dans un voyage temporel à rebours des codes classiques du cinéma pour enfants, à travers l’histoire de Nelly, huit ans, qui rencontre sa propre mère enfant dans la forêt. Un film simple et beau comme un conte lucide sur l’enfance retrouvée, avec le regard de Céline Sciamma. –  J.G.
Réalisé par Céline Sciamma. Avec Joséphine et Gabrielle Sanz.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité