Le Pukkelpop a dévoilé son affiche

Le Pukkelpop se déroulera du 19 au 22 août. Et il y aura du beau monde !

Belga

C’est comme le monde d’avant. Comme si rien ne s’était passé. Le Pukkelpop aura bien lieu, comme d’habitude, fin août. Du moins, si tout va bien. Du 19 au 22 août sur la plaine de Kiewit à Hasselt, c’est du beau monde que le festival limbourgeois s’apprête à accueillir. Voici l’affiche.

Il y aura du rock

Seront présents, guitares et bouteilles en mains : la légende Liam Gallagher, les jeunes héritiers de la couronne Idles, Shame, Working Men’s Club et Squid, la machine à tubes Editors et les locaux de l’étape dEUS, Balthazar, Bazart, Mauro Pawlowski et Millonaire.

Il y aura du rap

Coté hip-hop, ce n’est pas mal non plus : du rap US avec Future et Tyga, du rap UK avec Slowthai et Skepta et du rap en néerlandais avec De Jeugd van Tegenwoordig et Zwangere Guy.

Il y aura de la pop

Côté pop, Anne-Marie sera présente tout comme Intergalactic Lover et Emma Bale.

Il y aura du jazz

La nouvelle et bouillonnante scène jazz UK sera également de la partie avec Sons of Kemet, Moses Boyd et Kokoroko.

Il y aura beaucoup d’electro

C’est le gros morceau de cette édition du Pukkelpop : l’electro sous toutes ses formes. Cet été, on va danser à Kiewit ! En vrac : 2 Many DJ’s, Modeselektor, Caribou, Jamie XX, Charlotte De Witte, Paula Temple, Nina Kraviz, Boys Noize, Netsky et bien d’autres.

Tout le programme sur pukkelpop.be

Le Pukkelpop aura-t-il vraiment lieu ?

Cela dépendra des décisions du gouvernement. Pour l’instant, le feu vert est de mise, moyennant des conditions d’accès. En clair, c’est comme pour voyager : sont autorisées à venir profiter du festival les personnes vaccinées (double dose), les personnes vaccinées avec une seule dose + test PCR, les personnes ayant fait un test PCR négatif au moins 72 heures avant le festival, les personnes pouvant prouver qu’elles sont immunisées.

Tout ceci, rappelle le festival, reste à titre informatif. Une décision politique et tout tombe à l’eau. Le Pukkelpop peut se le permettre, la Flandre ayant permis aux organisateurs une assurance annulation à cause du Covid (ce qui n’est pas le cas en FWB). En clair, si annulation il y a cause du Covid, les organisateurs seront remboursés. Il faudra voir si la situation sanitaire à la mi-août permet la tenue du Pukkel. Il reste un peu plus d’un mois et demi. En attendant, l’affiche est alléchante !

 

(Didier Zacharie)

Plus d'actualité