Festival de Cannes 2021: voici les films sélectionnés

Les 28 films en compétition sont désormais connus. On y retrouve notamment Les Intranquilles du réalisateur belge Joachim Lafosse, mais aussi Wes Anderson, Jacques Audiard, François Ozon, Bruno Dumont ou Apichatpong Weerasethakul.

Après avoir délibéré la nuit dernière, Thierry Frémaux et Pierre Lescure ont communiqué leur sélection.

« On est heureux de vous retrouver », a déclaré Pierre Lescure, président du Festival de Cannes, en ouverture de la conférence de presse qui annonce la sélection de cette année. Après une édition reportée puis annulée en 2020, Cannes fait son grand retour en juillet 2021. 

« On pensait être un des premiers grands événements post-pandémie l’an passé. On est quand même un des premiers mais un an plus tard », a commenté le délégué général du festival Thierry Frémaux. Avec son équipe, il a du abattre un travail colossal puisque c’est presque un an et trois-quarts, voire deux ans de films, qu’ils ont du visionner pour définir cette sélection 2021. Elle a été terminée seulement ce mercredi soir.

L’ambiance sera tout de même particulière sur la Croisette, puisque la crise sanitaire ne sera pas encore derrière nous et qu’à l’heure actuelle, beaucoup de cinéastes ne savent pas s’ils pourront être présents à Cannes, alors que le festival commence dans 5 semaines.

Voici la liste des films en compétition, avec, chose rare, un film belge sur la liste qui n’est pas réalisé par les frères Dardennes. C’est celui de Joachim Lafosse.

En compétition

  • UN HÉROS (A Hero) de Asghar FARHADI (Iran)
  • TOUT S’EST BIEN PASSÉ de François OZON (France)
  • TRE PIANI de Nanni MORETTI (Italie)
  • TITANE de Julia DUCOURNAU (France)
  • THE FRENCH DISPATCH de Wes ANDERSON (États-Unis)
  • RED ROCKET de Sean BAKER (États-Unis)
  • PETROV’S FLU de Kirill SEREBRENNIKOV (Russie)
  • FRANCE de Bruno DUMONT (France)
  • NITRAM de Justin KURZEL (Australie)
  • MEMORIA de Apichatpong WEERASETHAKUL (Thaïlande)
  • LINGUI de Mahamat-Saleh HAROUN (Tchad)
  • LES OLYMPIADES (Paris 13th District) de Jacques AUDIARD (France)
  • LES INTRANQUILLES (The restless) de Joachim LAFOSSE (Belgique)
  • LA FRACTURE de Catherine CORSINI (France)
  • JULIE (EN 12 CHAPITRES) (The worst person in the world) de Joachim TRIER (Norvège)
  • HYTTI NRO 6 (Compartment NO.6) de Juho KUOSMANEN (Finlande)
  • HAUT ET FORT (Casablanca beats) de Nabil AYOUCH (Maroc)
  • HA’BERECH (Le genou d’Ahed / Ahed’s knee) de Nadav LAPID (Israël)
  • DRIVE MY CAR de Ryusuke HAMAGUCHI  (Japon)
  • BERGMAN ISLAND de Mia HANSEN-LOVE (France)
  • BENEDETTA de Paul VERHOEVEN (Pays-Bas)
  • A FELESÉGEM TÖRTÉNETE (L’histoire de ma femme / The story of my wife) de Ildikó ENYEDI (Hongrie)
  • ANNETTE de Leos CARAX (France – Film d’ouverture)

Un Certain Regard

Dans cette compétition parallèle, recentrée sur « le jeune cinéma d’auteur et de recherche », on retrouve 18 films avec 6 premiers films dont ceux de deux belges : Laura Wandel et Teodora Ana Mihai.

  • MONEYBOYS de C.B Yi (Autriche – 1er film)
  • BLUE BAYOU de Justin CHON (États-Unis)
  • FREDA de Gessica GÉNÉUS (Haïti – 1er film)
  • DELO de Alexey GERMAN JR. (Russie)
  • BONNE MÈRE de Hafsia HERZI (France)
  • NOCHE DE FUEGO de Tatiana HUEZO (Mexique)
  • LAMB de Valdimar JÓHANSSON (Islande – 1er film)
  • COMMITMENT HASAN – Hasan Semih KAPLANOGLU (Turquie)
  • AFTER YANG de Kogonada (États-Unis)
  • ET IL Y EUT UN MATIN de Eran KOLIRIN (Israël)
  • UNCLENCHING THE FISTS de Kira KOVALENKO (Russie)
  • WOMEN DO CRY de Mina MILEVA et Vesela KAZAKOVA (Bulgarie)
  •  REHANA MARYAM NOOR de Abdullah Mohammad SAAD (Bangladesh)
  • GREAT FREEDOM de Sebastian MEISE (Autriche)
  • LA CIVIL de Teodora Ana MIHAI (Roumanie / Belgique – 1er film)
  • GAEY WA’R de NA Jiazuo (Chine – 1er film)
  • THE INNOCENTS de Eskil VOGT (Norvège)
  • UN MONDE de Laura WANDEL (Belgique – 1er film)

Cannes Premières

Une nouvelle sélection permettant à des réalisateurs confirmés de venir montrer leur travail sans pour autant être en compétition.

  • SERRE-MOI FORT de Mathieu AMALRIC (France)
  • COW de Andrea ARNOLD (Royaume-Uni)
  • CETTE MUSIQUE NE JOUE POUR PERSONNE de Samuel BENCHETRIT (France)     
  • TROMPERIE de Arnaud DESPLECHIN (France)
  • JANE PAR CHARLOTTE de Charlotte GAINSBOURG (France – 1er film)
  • IN FRONT OF YOUR FACE de HONG Sang-Soo (Corée)
  • MOTHERING SUNDAY de Eva HUSSON (France)
  • EVOLUTION de Kornél MUNDRUCZO (Hongrie)
  • VAL de Ting POO et Leo SCOTT (États-Unis)
  • JFK REVISITED: THROUGH THE LOOKING GLASS de Oliver STONE (États-Unis)

Hors Compétition

  • DE SON VIVANT d’Emmanuelle BERCOT (France)
  • EMERGENCY DECLARATION de HAN Jae-Rim (Corée)
  • THE VELVET UNDERGROUND de Todd HAYNES (États-Unis)
  • BAC NORD de Cédric JIMENEZ (France)
  • ALINE de Valérie LEMERCIER (France)
  • STILLWATER de Tom MCCARTHY (États-Unis)

Séances Spéciales

  • O MARINHEIRO DAS MONTANHAS (LE MARIN DES MONTAGNES) de Karim AÏNOUZ (Brésil)
  • CAHIERS NOIRS de Shlomi ELKABETZ (Israël)
  • BABI YAR. CONTEXTE de Sergei LOZNITSA (Ukraine)
  • H6 de Yé Yé (France – 1er film)
  • THE YEAR OF THE EVERLASTING STORM de Jafar PANAHI (Iran), Anthony CHEN (Singapour),Malik VITTHAL (États-Unis), Laura POITRAS (États-Unis), Dominga SOTOMAYOR (Chili), David LOWERY (États-Unis) et Apichatpong WEERASETHAKUL (Thaïlande)

Séances de minuit

  • ORANGES SANGUINES de Jean-Christophe MEURISSE (France)

Plus d'actualité