Le festival de Ronquières confirmé mais décalé

Les organisateurs ont décidé de repousser un peu leurs dates pour pouvoir profiter d’un assouplissement des contraintes sanitaires.

La scène de Ronquières Festival le 4 août 2018 @BelgaImage

C’est l’un des festivals les plus populaires de Wallonie mais à cause de la crise, son édition 2021 était incertaine. Ce mercredi, les amateurs de musique peuvent respirer: il y aura bien des concerts à Ronquières cet été. Les organisateurs en ont fait eux-mêmes l’annonce via leur page Facebook. Mais ils précisent que cela n’a été possible que grâce à un petit réaménagement du calendrier.

«Pas un second été sans festival»

Sur Facebook, ils précisent qu’ils se sont basés sur l’accord du comité de concertation (Codeco) du 11 mai dernier. Il avait été alors décidé qu’à partir du 30 juillet, les événements pourront accueillir jusqu’à 5.000 personnes et que dès le 13 août, il pourrait y avoir plus de 5000 personnes sans masque et sans distanciation. Un assouplissement rendu possible grâce à un système de coronapass nécessitant d’avoir soit été vacciné ou testé négatif au Covid-19. Pour profiter de ce déconfinement, le Ronquières festival n’aura donc lieu les 7 et 8 août mais les 14 et 15 août, soit un jour après la date fatidique fixée par le Codeco.

La date est donc fixée mais cela laisse encore pas mal de question en suspens. Quels seront les protocoles exacts d’entrée au festival? Une annulation est-elle encore possible en cas de dégradation de la situation sanitaire? Comment sera réalisé exactement ce système de coronapass? Les organisateurs reconnaissent qu’il «reste encore quelques points d’interrogation» mais assurent mettre «tout en œuvre pour que tout un secteur ne vive pas un second été sans festival». «Très prochainement, nous vous communiquerons notre affiche 2021 et ouvrirons notre billetterie. Les billets déjà achetés seront bien entendu valables pour cette édition».

Le directeur du festival, Jean-François Guillin, se montre par ailleurs assez optimiste quant à la faisabilité de l’événement dans un tel contexte, malgré les incertitudes. «Le gouvernement a annoncé que ce serait sans doute possible. Nous maintenant ce qu’on va faire, c’est travailler avec eux pour obtenir l’autorisation officielle. Je pense qu’on verra déjà plus clair au Codeco de vendredi», déclare-t-il à la RTBF.

Sur le même sujet
Plus d'actualité