Crosby, Stills, Nash & Young : Un air de Déjà vu

De nombreux bonus sur la réédition 50e anniversaire de « Déjà Vu », album qui a définitivement enterré le mythe hippie.

Crosby, Stills, Nash & Young

Après un premier album commun bercé de folk acoustique californienne apaisante, David Crosby, Stephen Stills et Graham Nash recrutent à la fin des années 60 le guitariste canadien Neil Young pour délivrer un son plus musclé sur scène. Minutieusement préparé (comme en attestent les nombreuses démos figurant sur cette édition Deluxe), l’album “Déjà vu” marque la fin d’une époque, celle des illusions hippies sixties, et tient du cahier des charges pour entrer dans une nouvelle ère.

Avec sa pochette mythique où Crosby, Stills, Nash & Young posent comme un gang d’outlaws, “Déjà vu” propose du rock sous acide (Carry On), des hymnes nostalgiques d’un temps révolu (Teach Your Children, Woodstock), des duels d’harmonies et d’harmonica (Déjà vu), une diatribe anti-establishement (Ohio, où Neil Young revient sur l’assassinat de quatre étudiants par la police) et glorifie la contre-culture avec Almost Cut My Hair.

Bref, « Déjà vu » ment sur son titre et fait souffler un vent nouveau de révolution sur la côte Ouest. Cinquante (et un) ans plus tard, les quatre papys ne se parlent plus mais leurs chansons restent. Les 3 CD bonus de cette édition anniversaire contiennent des raretés, de nombreux inédits ou des titres qui se retrouveront sur leur -discographie solo respective.

déjàvu

Déjà Vu (50th Anniversary Deluxe), 4 CD + 1 LP, Rhino.

Sur le même sujet
Plus d'actualité