Le Louvre dirigé par une femme pour la première fois

Emmanuel Macron a décidé de remplacer le directeur actuel, pourtant candidat à un nouveau mandat. Sa concurrente a pu prendre l’avantage grâce à un CV très fourni.

@BelgaImage

La présidente du Musée d’Orsay, Laurence des Cars, a été choisie pour remplacer Jean-Luc Martinez à partir du 1er septembre à la tête du Louvre qu’il dirigeait depuis 2013, a indiqué mercredi l’Elysée, confirmant une information de France Inter. Mme des Cars, 54 ans, sera la première femme à accéder à la tête du plus grand musée du monde. Elle dirigeait le Musée d’Orsay depuis quatre ans.

Deux profils, deux sensibilités

Cette historienne de l’art du XIXe siècle et du début du XXe siècle a été remarquée pour son dynamisme, avec notamment le chantier « Orsay Grand ouvert » visant à agrandir la programmation et les espaces. Elle a mis l’accent sur la diversité, les questions de société, l’importance d’attirer les nouvelles générations. En 2019, l’exposition « le modèle noir » avait été particulièrement remarquée.

Jean-Luc Martinez, 57 ans, historien et archéologue spécialiste des antiquités grecques, briguait un troisième mandat et assurait l’intérim de l’établissement public depuis le 13 avril. Très sensible à l’accès au Louvre de tous les publics, luttant contre l’élitisme, il a réorganisé et aménagé le musée pour le rendre plus accueillant. Pendant son mandat, le nombre de visiteurs a dépassé les 10 millions de visiteurs en 2019, avant la pandémie de coronavirus, un record mondial. 

Le choix final de la nomination des présidents des grands musées publics comme le Louvre, Versailles, Pompidou ou Orsay, revient au président de la République.  

Sur le même sujet
Plus d'actualité