Roméo Elvis de retour en chanson. Tout est pardonné ?

Le rappeur bruxellois revient après une longue pause avec le titre « TPA » qui annonce un album à paraître en juin.

Belga

Il y a tout juste deux ans, Roméo Elvis sortait « Chocolat », un disque qu’il avait présenté dans un Forest National archi comble et quelques mois plus tard à Rock Werchter. Numéro 1 en Belgique, numéro 3 en France, certifié disque de platine dans les deux pays, tout semblait rouler tranquillement pour le fils de Marka. Et puis, la pandémie est arrivée. Et puis, les « affaires » l’ont rattrapé…

En septembre 2020, une jeune femme de 23 ans l’accusait d’agression à caractère sexuel. Fan du rappeur, elle s’était retrouvée à passer l’après-midi avec lui. Alors qu’elle se changeait dans un magasin de vêtements, Roméo s’était invité dans la cabine et avait eu les mains par trop baladeuses… Il s’est  ensuite excusé publiquement en expliquant « regretter sincèrement ce geste ». Mais voilà, le mal était fait. Ses sponsors lui ont tourné le dos, comme certains amis rappeurs (dont Damso). Depuis, Roméo avait fait profil bas.

Ce printemps 2021 marque son retour. Pour commencer, il est à l’affiche du nouveau film de Quentin Dupieux, Mandibules (présenté dans quelques cinémas lors du 1er mai Still Standing For Culture). Ensuite, avec ce nouveau titre, « TPA » qui annonce un nouvel album à paraître en juin.

« TPA » (pour « Tout peut arriver ») est un titre tout en mélodie, plus proche de la pop que du rap. Sorte de pendant à « Drôle de question » (2017), mais sans le côté second degré. Ici, Roméo parle amour et vertige du succès. On peut entendre : « La musique m’emmène loin du bordel » ou encore « Je n’arrive pas à descendre/Le stress m’étrangle/Maintenant que je suis au sommet, je ne peux que tomber/Et le diable serait comblé ».

Alors, tout est pardonné ?

Plus d'actualité