Isabelle Adjani retrouve Gainsbourg

Trente-huit ans après Pull Marine, la comédienne chante sur un album hommage au grand Serge à paraître ce 23 avril sur Blue Note.

Isabelle Adjani reprend Sous Le Soleil Exactement du grand Serge Gainsbourg. Copyright Belga.

Pour célébrer le 30ème anniversaire de la mort de Serge Gainsbourg (décédé le 2 mars 1991), le pianiste de jazz André Manoukian a été commandité par le prestigieux label Blue Note pour enregistrer un disque hommage. Manoukian a choisi de s’entourer d’icônes féminines pour cet album intitulé « Les pianos de Gainsbourg » qui sera commercialisé le 23 avril.

Sous le soleil exactement

Bonne surprise, on retrouve au casting Isabelle Adjani. La comédienne y offrira une relecture du classique Sous le Soleil Exactement que Serge Gainsbourg avait écrit initialement pour Anna Karina en 1967. Si Isabelle Adjani avait déjà repris Rockin Chair de Gainsbourg en 1974, c’est en 1983 que la collaboration entre ces deux artistes fut la plus réussie. Le grand Serge avait alors composé, co-écrit et réalisé le premier album solo d’Isabelle Adjani (« Isabelle Adjani » chez Phonogram) sur lequel on retrouvait notamment les tubes Pull Marine (avec un clip signé Luc Besson), Le Mal Intérieur, Le Bonheur C’Est Malheureux, Ohio et Beau Oui Comme Bowie. Sur ce dernier titre, la comédienne chantait «Entre le physique et le figuré, c’est comme la musique, suffit de se balancer. » Et oui, c’était bien beau comme Bowie.

Dans un entretien accordé au Journal Du Dimanche, Isabelle Adjani est revenue récemment sur les deux facettes du personnage Gainsbourg/Gainsbarre. « Les deux partageaient ces deux nuances de la lumière : il n’y a qu’un seul Serge, et Gainsbourg pouvait être parfois plus excessif que le Gainsbarre qui plongeait dans une mélancolie raisonnable. Nonchalance, insolence, élégance riment chez lui avec outrecuidance et irrévérence. C’est sans doute aussi un peu ça le génie, l’ivresse, peu importe la gueule de bois et les dégâts… »

Camélia Jordana au casting

Sur le disque de Manoukian, on retrouvera aussi Mélody Gardot (sur La javanaise), Camélia Jordana (Black Trombone), Camille Lellouche, Elodie Frégé ou encore Rosemary Stanley. Selon Blue Note, André Manoukian proposera aussi ses versions instrumentales en piano solo de quelques classiques de Serge Gainsbourg enregistrés dans les années 60.

Un disque avec Obispo

On rappelle par ailleurs qu’Isabelle Adjani a enregistré un second album solo qui est toujours inédit. Réalisé avec Pascal Obsipo, il comprend des collaborations avec Daniel Darc, Christophe, Youssou N’Dour ou encore Peter Murphy, chanteur de Bauhaus. Rencontré en janvier dernier, Pascal Obispo nous disait ne pas désespérer mais que la commercialisation de ce projet était encore freinée pour des questions de droits d’auteur. Wait and see.

Plus d'actualité