Indochine: « Un échange intéressant avec Booba »

En direct du stade de Lille, pour annoncer le report de la tournée Central Tour, le groupe a évoqué son nouvel album, le succès de ses deux dernières compilations, ses coups de cœur et une toute grosse surprise pour le mois de septembre.

Indochine en conférence de presse à Lille. Copyright Sony.

Indochine est décidemment un groupe à l’éthique rare. Plutôt que de se contenter comme tout le monde d’un simple communiqué laconique pour annoncer le report de sa tournée pour les raisons que vous savez, Nicolas et ses musiciens se déplacent depuis quelques jours dans chaque stade français où ils devaient se produire pour rencontrer les médias. Pour les Belges, le rendez-vous -par Teams nous concernant- était fixé stade Pierre Mauroy à Lille. On vous résume tout ça et il y de bonnes nouvelles.

Tournée reportée

La série de 6 concerts XXL du Central Tour, qui marque les 40 ans du groupe, se tiendra désormais du 21 mai au 3 juillet 2022, avec coup d’envoi au stade de France de Paris et clôture les 2 et 3 juillet au stade Mauroy de Lille, où le gros du contingent belge des fans fera le déplacement. On rappelle qu’Indochine n’a pas souhaité jouer au stade roi Baudouin, à Bruxelles, invoquant des conditions insuffisantes pour accueillir le public dans des conditions optimales. Les quelque 400.000 tickets vendus pour cette tournée restent valables. Ceux qui veulent se faire rembourser le seront. Quant aux invités prévus (personnel soignant, pompiers, éboueurs aux premières lignes pendant la pandémie), ils recevront un nouveau sésame.
« On y a cru jusqu’au dernier moment », confie Nicola Sirkis. « Mais il vaut mieux être raisonnable, et, malheureusement, reporter tout à l’été prochain. C’est décevant, c’est sûr, surtout pour le public, mais ça nous rappelle qu’il faut rester humble par rapport à cette pandémie. Du négatif, on veut faire du positif. On ne fêtera pas nos 40 ans, mais nos 41 ans, et ce sera encore plus fort ! ».

Le 29 septembre 2021

Le 29 septembre 1981, il y a tout juste quarante ans, Indochine donnait son tout premier concert au Rose Bonbon, un club new-wave parisien. « On ne peut pas ne rien faire pour cette date anniversaire », précise Oli De Sat, guitariste du groupe. « Indochine prévoit quelque chose le 29 septembre prochain. Avec du public ? En streaming ? On ne sait pas encore mais on va fêter ça. »

Le nouvel album

Sa tournée reportée, le groupe ne va pas rester inactif. Indochine a confirmé qu’il allait se mettre au travail plus tôt que prévu. « Rien n’est encore écrit », tempère toutefois Nicolas. « On repart dans l’inconnu, de zéro, comme on l’a toujours fait. Il y a, certes, des idées et des envies de son, mais encore aucun mot d’aligné. Ce qui est sûr, c’est qu’on n’a pas envie d’écrire sur le quotidien. A nos débuts, il y a quarante ans, beaucoup de groupes racontaient le métro, le boulot, tous ces trucs… On n’a jamais été comme ça. » Bref, on devrait échapper à des chansons dépressives en mode « Covid, confinement, confidences » comme on entend et on en entendra encore beaucoup. 

Le succès des compilations Singles Collection

« Franchement, on ne s’attendait pas à un tel carton. Ça nous fait plaisir et ça nous rend fiers. Notre single Nos Célébrations a touché un nouveau public, encore plus jeune. Pareil pour la nouvelle version de Troisième Sexe avec Christine And The Queens. Voir en 2021 des gosses de dix ans qui chantent « Et je te prends la main », ça fait chaud au cœur. Cette nouvelle version (la première est parue en 1985 ), c’est leur J’ai demandé à la lune à eux. »

La scène actuelle/Les collaborations

« On reste très attentifs à ce qui se fait en musique. La semaine dernière, j’ai sorti sur mon label KMS le nouvel album de Requin Chagrin », rappelle Nicola Sirkis. « Pour moi, ce sont les outsiders qui vont faire la différence ces prochains mois. J’ai bien aimé aussi Youngblood et le groupe anglais (féminin) Goat Girl. En hip-hop , on vient d’avoir un échange intéressant avec Booba. On se respecte mutuellement.  Pour des futures collaborations, on ne se refuse rien, même ce qu’il y a de plus improbable. »

Plus d'actualité