Les films de Noël conservent leur magie

Trente ans après, « Maman, j'ai raté l'avion » reste un des films les plus prisés de la saison. Mais il y en a d'autres...

Disney

Par les temps qui courent, le mieux n’est-il pas encore de se plonger sous une couverture avec un chocolat chaud, des petites sucreries et de s’enfiler un, deux ou trois films de Noël ? Après tout, c’est de saison. Et où ressentir le plus la magie de Noël, sinon au cinéma? Enfin, confinement oblige, au cinéma chez soi.

 

Prenez l’histoire de cet ange descendu sur Terre pour sauver un James Stewart suicidaire? Sorti en 1946,  « La vie est belle »  de Frank Capra est devenu la quintessence du film de Noël. Les ingrédients? De la neige et une coulée de bons sentiments. Depuis, chaque année apporte son, ou plutôt ses films de Noël. Car le genre est devenu un big business.

 

Des salles de cinéma aux plateformes de streaming

 

Il y a quelques années, un sondage de l’institut américain Rentrak montrait que, des États-Unis aux différents pays d’Europe, les gens allaient plus souvent au cinéma à la période des Fêtes. Et si la période est devenue avec le temps le champs détenu aux blockbusters, l’attrait des films de Noël, qu’ils soient comédies, romantiques ou animés, ne s’est jamais éteint. Simplement, il se traduit désormais le plus souvent devant sa télé ou sa plateforme streaming. Ca tombe bien, vu que cette année, les cinémas sont fermés…

 

Netflix & co n’ont pas attendu la pandémie pour remplir leur besace de films de Noël. Le numéro 1 de la VOD en propose pour tous les goûts, même s’il ne s’agit pas de classiques, mais le plus souvent de séries B. Quant à son concurrent Disney +, il profite de son catalogue familial pour attirer les clients, mais propose aussi des nouveautés comme « High School Musical : Christmas Special » et le dernier né des studios « Pixar : Soul ».

 

« Maman, j’ai raté l’avion… » a 30 ans

 

C’est aussi sur Disney + (et à n’en pas douter bientôt sur une chaîne classique) que se trouve le film qui est devenu la comédie de Noël absolue et celle qui a explosé tous les compteurs du box-office : « Maman, j’ai raté l’avion… » Un film devenu cultissime qui fête cette année ses… 30 ans. Ce qui ne nous rajeunit pas, on en conviendra.

 

Sorti en septembre 1990 aux Etats-Unis, « Maman, j’ai raté l’avion… » est restée 12 semaines au sommet du box-office avant d’y faire une réentrée l’année suivante pour devenir la comédie la plus rentable des années 90 en engrangeant 533 millions de dollars (juste devant « Le Grinch », autre classique de Noël). Depuis, chaque Noël, le film est rediffusé en boucle sur les différentes chaînes.

 

Le phénomène est tel que Disney a décidé de tourner un reboot du film. Une idée que son réalisateur Chris Columbus juge plutôt sévèrement : « Ca n’a aucun intérêt », a-t-il dit en interview. Quoi qu’il en soit, ce reboot devrait voir le jour fin 2021. Quant à Macaulay Culkin, qui a eu 40 ans en août dernier, il a dévoilé sur Twitter à quoi allait ressembler un nouveau « Maman, j’ai raté l’avion… » Qu’on se rassure, il ne devrait plus y tenir le rôle principal.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité