Notre guide culture en temps de confinement

Le premier jeu vidéo du Centre Pompidou, un concert improvisé de musique méditative par un maître du genre et le désormais rendez-vous «fièvre du samedi soir» de Marka. Notre philosophie: il faut goûter à tout dans la vie.

belgaimage-125723593-full

MUSIQUE : Ryuichi Sakamoto – Improvised Home Concert

Signature incontournable de la musique contemporaine, passé de l’électro pop eighties (avec son groupe Yellow Magic Orchestra) à la musique de films (Furyo, Le dernier empereur, Talons aiguilles…), élève du courant minimaliste, Ryuichi Sakamoto propose un concert improvisé à la maison. Trente minutes d’aventure sonore, produite au piano, aux synthés, à la guitare, mais aussi grâce au frottement de pierres et de percussions. Une expérience de méditation qui nous permet de transcender la réalité et nous rapprocher des éléments… La plus belle partie est celle – au milieu de la vidéo filmée en noir et blanc – exécutée au piano. Sublime.

A voir ici 

JEU : Prisme7

Le Centre Pompidou inaugure son premier jeu vidéo. Prisme7 permet de découvrir et d’interagir avec des œuvres majeures des collections du Musée national d’art moderne. Conçu pour un public de joueurs curieux (à partir de 12 ans), le jeu s’aventure dans «Le rhinocéros» de Xavier Veilhzan, «New York City» de Piet Mondrian, «Big Electric Chair» d’Andy Warhol, mais aussi dans la célèbre structure en tubulures de l’édifice imaginée par Renzo Piani et Richard Rogers. Après un premier niveau d’introduction, six univers de jeu permettent de découvrir une sélection de 40 œuvres de la collection. Une façon moderne et cool d’appréhender l’histoire de l’art… A tester.

A partir du 24/4. En accès libre et gratuit sur mobile (IOS/Android) et ordinateur (PC/Mac). Infos www.centrepompidou.fr/Prisme7

MUSIQUE : Marka

Avec un enthousiasme débordant – «Ces rendez-vous hebdomadaires sont une bénédiction pour moi» – Marka poursuit ses Facebook lives du samedi soir. Content du feed-back des internautes, il s’amuse à faire du bien… Demain, toujours accompagné de sa tendre et fidèle (et très grande) épouse – Laurence Bibot, le chanteur recevra des membres d’Allez Allez, groupe phare des nuits bruxelloises 80 dont il fut le beau gosse à la basse, mais aussi – et ça, c’est vraiment sympa – Winter Woods, jeune collectif néo-folk de chez nous. A découvrir ici avec leur titre «A Few More Steps» et demain – comme d’habitude depuis leur salon

Samedi 25/4 à 20h10. Sur Facebook.

Découvrez «A Few More Steps» de Winter Woods 

Sur le même sujet
Plus d'actualité