50 ans de Natacha : comment est née cette BD avant-gardiste du féminisme ?

Depuis 1970, François Walthéry et Gos perpétuent la publication des aventures de la fameuse hôtesse de l’air. Le premier des deux dessinateurs vient de se confier sur les origines précises de Natacha, une des rares héroïnes du monde de la BD.

9782800108490-couv-m800x1600

Son arrivée a fait l’effet d’une petite révolution : une femme devient le personnage principal d’une bande dessinée. C’était pratiquement du jamais vu en 1970  ! Même si depuis, la représentation du sexe féminin a continué à évoluer, « Natacha » constitue une étape importante dans un milieu où elles sont très peu présentes. Pourtant, dans une interview à la RTBF, Walthéry révèle que Natacha a bien failli être… un homme.

Un steward ou une hôtesse de l’air ?

Pour comprendre comment ce personnage est né, il faut remonter aux origines profondes de sa conception, dans les années 1960. François Walthéry, son créateur, dessine alors pour Peyo. Mais quand le fameux dessinateur des Schtroumpfs décide de partir en vacances, le rythme de travail de ses collaborateurs s’en trouve bouleversé.

« Il était parti en voyage et comme on avait de l’avance, on a pensé à une autre série », raconte Walthéry. Il s’associe à Gos et ils commencent à discuter de ce que pourrait être ce nouveau personnage. Or, les avis divergent. Pour raconter facilement des histoires à travers le monde, Gos propose de choisir un steward, ce qui provoque un certain scepticisme lorsqu’ils en parlent à Yvan Delporte, le rédacteur en chef de Spirou. « C’est embêtant un steward, encore un mec. Tintin et Milou, Spirou et Fantasio, Tif et Tondu : rien que des mecs ! Vous ne pourriez pas mettre une fille à la place ? Une hôtesse de l’air au lieu d’un steward ?  », propose Delporte.

Un personnage évolutif

Le personnage de Natacha prend forme à partir de cette base. François Walthéry s’inspire ensuite de certaines de ses amies. « Et puis il y a les vedettes de l’époque, des actrices de cinéma comme Dany Carrel, Mireille Darc, Sylvie Vartan un peu et une autre, moins connue, la femme de Michel Drucker, Dany Saval. J’ai pris un morceau à droite et un morceau à gauche », précise-t-il. En 1970, le projet abouti avec le premier album intitulé sobrement « Hôtesse de l’air ».

Au fil des années, le personnage changera de style en s’adaptant aux tendances. En 1970, Natacha traverse une jungle en talons hauts et chemisier blanc. En 2018, elle s’aventure dans le même milieu mais avec un look bien plus décontracté, loin du formalisme du siècle passé. Après un demi-siècle, un nouvel album vient de paraître, en référence directe avec cet anniversaire : « 50 ans de charmes ». Une façon de rendre hommage à celle qui a su traverser les époques.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité