Décibels Music Awards 2020 : la razzia pour Angèle et Roméo Elvis

La cérémonie des DMA a consacré logiquement les enfants  Van Laeken qui ont raflé sept trophées.  Le direct sur La Deux a permis de mettre à l’honneur Lio et des nouveaux talents

belgaimage-145297473-full

Triomphe, plébiscite, consécration… Pour le mot à utiliser, il  y a l’embarras du choix, mais une chose est sûre : le palmarès des Décibels Music Awards qui ont été décernés ce mercredi 19 février en direct des studios Média-Rives à Liège est avant tout on ne peut plus logique. Angèle (quatre trophées dans les catégories « Artiste solo féminine, Concert, Chanson française, clip »pour Balance Ton Quoi) et son frangin Roméo Elvis (Artiste solo masculin, Album, Musiques Urbaines) ont raflé la plupart (tous)  des trophées dans les catégories où ils étaient nommés. Et même si les éternels râleurs et les adeptes des théories du complot vont  noyer leurs commentaires dans le vitriol, ce résultat dû au vote du public et/ou des pros n’est somme toute la simple confirmation de la popularité réelle (ventes de disques, tickets de concerts, streaming) et virtuelle (les abonnés réseaux sociaux) de ces deux artistes, par ailleurs, déjà particulièrement distingués dans les bulletins de fin d’année remis par les médias belges ou d’autres palmarès (NRJ Awards , Mia’s, Victoires, …) qui ont précédé.

Talents émergents

Absents tous les deux de la cérémonie (Roméo était invité à chanter au concert parisien de sa sœur à l’Accorhotel  Arena qu’elle a rempli quatre fois cette semaine), Angèle et Roméo ont livré leurs remerciements via des vidéos. Un procédé qui a permis à d’autres lauréats (on pense à notre Arno, consacré dans la catégorie « Rock & Alternatif « , qui vient de se faire opérer) de participer à distance à la fête.   Egalement favoris dans leur(s) catégorie(s) respective(s), Henri PFR (DMA dans la catégorie Dance & Electro où il émerge pour la troisième année consécutive), Loïc Nottet (DMA Pop et, choix plus discutable, DMA du meilleur Auteur/compositeur) ainsi que la toute jeune formation namuroise Glauque, consacrée Révélation après avoir impressionné dans tous les festivals l’été dernier.

belgaimage-161634235

Treize prestations live

Au-delà de la remise des trophées  (palmarès ci-dessous), cette soirée a surtout été l’occasion de mettre en avant des artistes issus de la Fédération Bruxelles-Wallonie qui ont rarement l’occasion de jouer en live et en prime sur une chaîne de télévision, qu’elle soit publique, privée, nationale ou locale. Parmi les treize prestations, on retiendra le joli medley où la jeune génération a rendu hommage à  une Lio aux bords des larmes, l’intensité de Glauque, l’émotion lyrique du poète urbain Scylla, le numéro de la nouvelle princesse urbaine Lous & The Yakuza (sur laquelle nous reviendrons rapidement) ou encore  le live de Behind The Pines.

belgaimage-161634997

Le palmarès complet

Album : Roméo Elvis, Chocolat
Artiste solo féminine : Angèle
Artiste solo masculin : Roméo 
 Groupe : Caballero & JeanJass
Chanson française : Angèle
Pop : Loïc Nottet
Rock & Alternatif : Arno
Dance & Electro : Henri PFR
Musiques Urbaines : Roméo Elvis
Révélation : Glauque
Concert : Angèle
Clip Vidéo : Balance ton quoi (Charlotte Abramow)
Auteur/compositeur : Loïc Nottet
Prix d’honneur : Lio
Hit de l’année: Kid Noize , Walking  To The jungle

Sur le même sujet
Plus d'actualité