Gorillaz est de retour

L’infatigable Damon Albarn réactive son groupe virtuel et  c’est une fois de plus hyper-inventif.

gorillaz-slowthai-2-1392x884

Gorillaz vient de dévoiler sur la Toile le premier épisode de la saison 1 de son nouveau projet multimédia Song Machine. La vidéo mélange vrais chanteurs, vrais musiciens ainsi que les personnages virtuels imaginés par Jamie Hewlett, co-fondateur de Gorillaz avec Damon Albarn. La chanson, qui est présentée ici façon « work-in-progress » , s’intitule Momentary Bliss. Elle est interprétée par le rappeur anglais Slowthai et  le groupe post-punk Slaves. Tout ce beau monde s’amuse au Kong,  le home-studio londonien de Damon Albarn, autour des figures cartoonesques de 2D, Murdoch, Noodle et Russel. « Les caméras ont tourné 24h sur 24, c’était bordélique, c’était le chaos, les murs craquaient de partout, mais on s’est bien éclaté », précise le groupe dans un communiqué de presse.

Comme toujours avec Gorillaz, le projet est foutraque, nébuleux, jouissif sur un plan musical et inventif dans sa conception. Ni nouvel album, ni simple collection de vidéos, cette première saison de Song Machine se veut une sorte de playlist moderne à alimentation variable, Gorillaz annonçant de nouveaux épisodes « très rapidement »,  sans donner toutefois de date. Chaque vidéo est accompagnée de commentaires et de cette fausse nonchalance cool qui fait tout le charme des caractères créés par Jamie Hewlett. Chaque épisode de Song Machine sera accompagné de Machinez Bitez, des petites conversations entre les membres animés du groupe et les vrais artistes en featuring.

« Song Machine est une manière inédite de montrer que nous faisons ce que nous voulons comme nous le voulons », explique le batteur virtuel Russel. « Gorillaz casse le moule car le moule est vieux. Le monde bouge vite et nous devons rester aux taquets. »
« The Now Now », le dernier album de Gorillaz, est paru en juin 2018.
 

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité