Grammy Awards 2020: le triomphe de Billie Eilish

Plus jeune artiste consacrée à la cérémonie, l’auteure de Bad Guy repart avec cinq récompenses. Les femmes ont été particulièrement à l'honneur au cours d'une soirée ternie par le décès de la star de la NBA Kobe Bryant. Récap'

billie-eilish

Elle avait dix-sept ans quand les nominations sont tombées en novembre dernier. Elle en avait dix-huit ce dimanche lorsque la 62e cérémonie des Grammy Awards s’est tenue ce dimanche à au Staples Center de Los Angeles. Une cérémonie ternie par l’annonce du décès de Kobe Bryant, ex-star de la NBA et ancien joueur des Lakers, qui a trouvé la mort à 41 ans dans un accident d’hélicoptère. Voici ce qu’il faut retenir de la soirée.

Le triomphe de Billie Eilish

A seulement 18 ans, Billie Eilish, avec sa pop iconoclaste, a réalisé le grand chelem avec cinq récompenses. Elle rafle le prix de l’enregistrement de l’année pour Bad Guy, devançant la révélation 2019 Lil Nas X qui était pourtant donnée favori. Elle emporte aussi le Grammy de la révélation de l’année, de la chanson de l’année, de album de l’année, et du meilleur album pop vocal de l’année pour le même « When We Fall Asleep, Where Do We Go? »

Pour rappel, Billie Eilish se produira au Sportpaleis d’Anvers le 19 juillet. C’est aussi Billie Eilish, épaulé de son frère Finneas avec qui elle réalise tous ses tracks, qui signera le thème officiel du prochain volet des aventures de James Bond, Mourir peut attendre (sortie en salles avant l’été). « Je n’aurais jamais pensé que ça m’arrive, de toute ma vie », s’est exclamée l’adolescente en récupérant son prix pour la « chanson de l’année. J’ai grandi en vous regardant tous « , a-t-elle lancé ingénument au parterre de stars présentes dans la salle du Staples Center de Los Angeles.

Lil Nas X et Lizzo primés mais déçus

Favori de la 62e édition, le phénomène Lil Nas X a dû se contenter du Grammy pour le clip vidéo de son tube country/rap Old Town Road et de celui du meilleur duo.  On le verra à Rock Werchter cette année. Arrivée en tête des nominations, l’exubérante et géniale Lizzo a remporté trois trophées, mais dans des catégories moins prestigieuses. Son single Truth Hurts gagne le Grammy de la meilleur performance pop solo. Son titre Jerome gagne le Grammy de la meilleure performance R&B et l’édition Deluxe de son album “Cuz I Love You”  remporte celui du meilleur album contemporain.

Les femmes au top

 livOutre le triomphe de Billie Eilish et les trois récompenses de Lizzo, plusieurs femmes ont été plébiscitées. Michelle Obama a été primée dans la catégorie du « meilleur album parlé »  pour lere audio de ses mémoires. Lady Gaga y a remporté deux récompenses pour la bande-son du film A Star Is Born et Beyoncé a été primée pour son documentaire musical Homecoming. La revenante Gloria Gaynor, qui avait déjà remporté un Grammy en 1980 pour son hymne Gloria Gaynor, est rentrée chez elle avec le Grammy de meilleur album gospel pour  “Testimony.”

Touchante Alicia Keys

« Los Angeles, l’Amérique et le monde entier ont perdu un héros ». C’est par ces mots qu’Alicia Keys a entamé son discours d’ouverture de la 62e édition des Grammy Awards qu’elle présidait. » La chanteuse a dédié la soirée à la star de NBA Kobe Bryant. « Pour être honnête avec vous, nous ressentons tous une tristesse folle en ce moment. Nous nous tenons littéralement ici le cœur brisé dans la maison que Kobe Bryant a construite (faisant allusion au Staple Centers où jouaient les Lakers, le club de Kobe Bryant. Après un medley au piano, Alicia Keys a eu un mot plus politique en disant que le président Trump devrait être remplacée par la rappeuse Cardi B.

Le palmarès (non exhaustif) 

Album de l’année: Billie Eilish – « When We All Fall Asleep, Where Do We Go? »
Enregistrement de l’année: Billie Eilish –  « Bad Guy »
Chanson de l’anné : Billie Eilish et son frère Finneas O’Connell – « Bad Guy »
Révélation de l’année : Billie Eilish

Vidéo musicale : Lil Nas X et Billy Ray Cyrus – « Old Town Road »
Album de rap : Tyler, The Creator – « Igor »
Album de rock : Cage The Elephant – « Social Cues »
Album vocal pop : Billie Eilish – « When We All Fall Asleep, Where Do We Go? »
Performance pop solo : Lizzo – « Truth Hurts »
Duo ou performance collective pop : Lil Nas X et Billy Ray Cyrus – « Old Town Road »
Album de musique urbaine contemporaine : Lizzo – « Cuz I Love You (Deluxe) »
Album de R&B : Anderson .Paak
Album de musique alternative : Vampire Weekend – « Father of the Bride »
 Album de musique du monde : Angelique Kidjo – « Celia »

Sur le même sujet
Plus d'actualité