Notre Top 10 des films grand public les plus attendus en 2020

De l'action, de l'animation, de l'innovation... Petite sélection éclectique de ce que nous réserve l'année cinéma à venir.

befunky-collage-web

10. 007 : No Time To Die

Rarement un « James Bond » n’aura été aussi chaotique à tourner. Le projet aurait même pu être abandonné après que Danny Boyle ait quitté la réalisation (au profit de Cary Joji FukunagaManiac, Beasts Of No Nation), la blessure et l’hospitalisation de Daniel Craig -dont c’est le dernier film pour la franchise- ou des explosions de sets sur le tournage… Mais malgré plusieurs mois de retard, le 25e opus arrive enfin et on a hâte de voir Rami Malek se débrouiller dans le rôle du grand méchant et assister aux premiers pas de la nouvelle 007

Sortie le 8/4.

9. Good Morning, midnight

Voilà un projet qui a de quoi séduire les amateurs de SF qui ont vibré devant Gravity et qui ne se sont pas trop ennuyé devant The Martian. Déjà présent au casting du film d’Alfonso Cuarón, George Clooney devant et derrière la caméra de ce Good Morning, Midnight– joue un scientifique en charge d’observer des étoiles depuis une station polaire après que l’apocalypse ait dévasté la planète et qui établit un contact avec une astronaute (Felicity Jones) bloquée dans l’espace et qui essaye de regagner la Terre. 

Sortie non-définie.

8. Top Gun : Maverick

« Y avait-il un intérêt à faire ce film à part montrer l’état de préservation physique quasi cryogénique de Tom Cruise ? » s’interroge The Guardian ? Franchement, on ne sait pas non plus. Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, le titre rappelle qu’il s’agit d’un film construit essentiellement sur son personnage et ses manières non-conformistes, et ça plaira sans doute aux nostalgiques. Maverick sera l’instructeur d’un jeune pilote interprété par Miles teller – ça, ça nous parle – qui deviendrait probablement le futur visage de Top Gun si cette suite engendre… d’autres suites (ça, ça nous parle pas vraiment).

Sortie le 15/7

7. Come Away

Brenda Chapman, malheureusement l’une des seules réalisatrices reconnues dans le monde de l’animation (pour l’émouvant Prince d’Égypte et le trépidant Rebelle), fait ses débuts en live action avec ce film attendu dans nos salles dès le 24 janvier. Pas de grosses stars au casting si ce n’est Michael Caine, mais un projet très séduisant sur papier. Come Away apparaît comme un fantasme, une fusion entre les univers féériques d’Alice au pays des merveilles et de Peter Pan.

Sortie le 24/1.

6. Wonder Woman, 1984

Tout n’était pas parfait dans Wonder Woman, mais le film a obtenu un joli succès public et critique et c’était déjà un exploit pour DC Comics qui a plutôt l’habitude de collectionner les flops. Espérons que le premier volet n’était pas un heureux accident et que cette suite confirme ses belles promesses. Comme l’indique le titre, l’intrigue se déroule cette fois en 1984 – pour surfer sur la vague nostalgique des eighties? – et Gal Gadot devra cette fois affronter une nouvelle paire de vilains interprétés par Kristen Wiig et Pedro Pascal. On est curieux de voir ça !

Sortie le 4/08.

5. Les Filles du Docteur March

La réalisatrice Greta Gerwig (Lady Bird, largement nommé et récompensé) s’attaque à l’un des plus grands classiques de la littérature américaine et proposera une lecture moderne du célèbre roman de Louisa May-Alcott. Loin d’être une première adaptation, la réalisatrice mise en partie sur un casting cinq étoiles : Emma Watson, Meryl Streep, Timothée Chalamet ou encore Saoirses Ronan. Récemment, Greta Gerwig confiait à The Hollywood Reporter vouloir créer quelque chose d’inédit. « De mon point de vue, les oeuvres d’époque peuvent être très lourdes, comme figées. Je voulais que Les filles du docteur March soit léger et irrévérencieux ».

Sortie le 19/02.

4. Mulan

Inspirée par un poème chinois sur la femme guerrière Hua Mulan, cette nouvelle version en live action de Disney semble davantage ressembler à un film d’arts martiaux que le dessin animé de 1998. Les nostalgiques pleurent déjà de ne pas voir le dragon Mushu figurer au générique, on sera ici davantage dans un récit « authentique » (mais pas dépourvu de magie). Après l’échec Aladdin et le succès triple XL du Roi Lion en 2019, certains pensent que ce reboot est plus un stratagème éhonté pour conquérir le lucratif box-office chinois (qui rivalise maintenant par la taille avec les États-Unis) qu’une réelle entreprise artistique. Sur internet, le film suscite déjà une vive controverse depuis que l’actrice principale, Liu Yifei, a fait une sortie publique en soutien à la police et à la répression contre les militants pro-démocratie de Hong Kong. Sur Twitter, de nombreux internautes appellent au boycott du film.

Sortie le 25/3.

3. Dune

Quand un réalisateur comme Denis Villeneuve s’empare du légendaire roman de science-fiction de Frank Herbet « Dune », ça fait saliver. Le Canadien fera-t-il mieux que David Lynch et son adaptation de 1984 ? Après Arrival et Blade Runner 2049, il a en tout montré qu’il savait y faire en matière de SF. Attendez-vous à quelque chose de massif et de fou avec la star montante Timothée Chalamet dans le rôle de Paul Atreides.

Sortie 18/11.

2. Onward et Soul

On triche un peu, mais Pixar sort deux films cette année et on ne peut ne pas parler de l’un sans l’autre. On commence avec Onward, une comédie bourrée de magie emmenée par un duo d’elfes mauves (Tom Holland et Chris Pratt dans la version originale, ça a de la gueule) qui essayent de ramener leur père décédé à la vie. Évidemment, ça ne se passe pas comme prévu et seules les jambes du paternel sont invoquées avec succès. Les deux héros ne disposeront que de 24 heures -un classique- pour récupérer le reste du corps… Moins burlesque, le second Pixar de 2020, Soul, ressemblera à une version jazzy de Coco. Le pitch : un professeur de musique (Jamie Foxx dans la VO) perd son âme dans des limbes – le « You Seminar » – et devra enseigner à d’autres âmes en perdition afin de revenir dans le monde des humains.

Sortie les 4/3 et 17/06.

1. Tenet

Chaque nouveau film de Christopher Nolan est un événement, et son dernier n’échappe pas à la règle. Après le très bon Dunkerke, le réalisateur semble renouer avec ce qu’il fait de mieux : altérer notre vision de la réalité. Tout comme les trailers de Memento, Inception ou Interstellar en leur temps, les premières images de Tenet sont plutôt énigmatiques. On y aperçoit en tout cas John David Washington (BlacKkKlansman), Kenneth Branagh, Robert Pattinson, Clémence Poésy ou encore l’habitué Michael Caine.

Sortie le 16/7.

Sur le même sujet
Plus d'actualité